1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Farid Fillon" : Louis Aliot dénonce les messages calomnieux envers François Fillon
1 min de lecture

"Farid Fillon" : Louis Aliot dénonce les messages calomnieux envers François Fillon

Un des vice-présidents du Front national Louis Aliot, a fortement déploré lundi 26 décembre, les "attaques minables" perpétrées envers François Fillon. Le mari de Marine Le Pen a dénoncé "l'anarchie" présente sur Internet.

Louis Aliot à Paris, le 4 novembre 2014.
Louis Aliot à Paris, le 4 novembre 2014.
Marie Demeulenaere & AFP

"Farid Fillon". C'est en ces termes que certains internautes surnomment le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle. Des propos qui viennent de l'extrême droite et qui visent surtout à déstabiliser François Fillon. Interrogé par France Info lundi 26 décembre, Louis Aliot a tenu à condamner cette pratique : "Internet est devenu un lieu d'anarchie, tout le monde se fait insulter, je le déplore. C'est un peu minable, on n'a pas besoin de ça pour attaquer François Fillon", a-t-il déclaré au micro de France Info. 

Estimant que l'ex-Premier ministre pouvait être "dénoncé de manière courtoise", le député européen est revenu sur une des attaques : l'inauguration en 2009 d'une mosquée à Argenteuil, en banlieue parisienne. "Ce n'est pas la place des hommes politiques et des ministres que d'inaugurer des lieux de culte. On se met à distance d'un pays qui est quand même chrétien", a-t-il affirmé. 

Interrogé sur les accusations du porte-parole de François Fillon, Benoist Apparu, qui avait jugé que cette campagne "scandaleuse" était "orchestrée par la fachosphère, donc le Front national", Louis Aliot a répliqué un cinglant : "Lui, c'est la conosphère", avant de s'expliquer : "Je me sens insulté, donc je ne vois pas pourquoi je ne l'insulterais pas", a-t-il argué."Le principe de responsabilité, c'est de convaincre une majorité de Français sur le sérieux, la rigueur, pas sur des choses extravagantes", a-t-il poursuivi.

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/