2 min de lecture François Fillon

Face à Sarkozy, Fillon riposte

VIDÉO - L'ancien Premier ministre n'a pas mâché ses mots à l'encontre de Nicolas Sarkozy lors d'une réunion publique à La Grande Motte jeudi.

L'ancien Premier ministre Francois Fillon, lors d'une réunion publique à la Grande Motte, le jeudi 11 juillet.
L'ancien Premier ministre Francois Fillon, lors d'une réunion publique à la Grande Motte, le jeudi 11 juillet. Crédit : AFP / SYLVAIN THOMAS
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Marie-Bénédicte Allaire

"Je ne lie pas l'avenir de l'UMP à un homme" a commencé François Fillon lors d'une réunion publique à La Grande Motte jeudi soir. L'ancien Premier ministre est monté au front contre Nicolas Sarkozy, en lui déniant le rôle d'"homme providentiel" et de "recours" pour l'UMP dans la perspective de la présidentielle de 2017.

Trois jours après la venue de Nicolas Sarkozy lundi devant le bureau politique de l'UMP, l'ex-Premier ministre n'a pas mâché ses mots contre l'ancien chef de l'Etat.

La rédaction vous recommande

Le député de la Sarthe a multiplié les petites phrases à l'encontre de celui qui l'appelait son "collaborateur". Le parti "ne peut vivre congelé, au garde à vous, dans l'attente d'"un homme providentiel" rajoutait-il, ou encore "chacun a le droit de vouloir servir son pays et chacun aura le droit d'être candidat aux primaires, mais personne ne peut dire 'circule z! il n 'y a rien à voir, le recours c'est moi !'" a-t-il déclaré.

François Fillon a appuyé en outre sur un point sensible, en affirmant jeudi soir que "la multiplication des affaires pourrit l'atmosphère". Nicolas Sarkozy était venu devant le bureau politique de son parti, dans une situation financière délicate, après l'invalidation de ses comptes de campagne présidentielle pour insincérité et dépassement des frais de campagne autorisés. Son nom est évoqué également dans plusieurs affaires.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
François Fillon sur le plateau de l'émission "Vous avez la parole" François Fillon
"La défense de François Fillon n’a pas varié d’une virgule", selon Olivier Bost

La charge violente de François Fillon a démontré, s'il en fallait, le niveau d'exaspération qu'il a ressenti lundi soir, quand il a dû écouter sans broncher, Nicolas Sarkozy, accueilli en star par le bureau de l'UMP et des partisans, venus se masser devant le parti, en criant "Nicolas président".

La volonté de s'affirmer après cette séquence était d'autant plus forte que l'ex Premier ministre a franchi un pas en annonçant, début mai depuis Tokyo où il était en déplacement qu'il serait candidat en 2016 à la primaire UMP pour la présidentielle de 2017, et cela "quoi qu'il arrive". 

Des militants divisés

Mais les ambitions de François Fillon ne font pas que des heureux du côté de l'UMP. Geoffroy Didier, un des cofondateurs du courant UMP "La droite forte" qui s'est mis au service de l'ex-président, a répliqué via Twitter.

"Par respect pour tous ceux qui défendent nos idées et nos valeurs, l'unité doit être notre seul discours. Le rassemblement est une exigence", a-t-il écrit. Manière de signifier que l'ancien locataire de Matignon était un diviseur.

On l'a vu arriver avec ses gros sabots sur Nicolas Sarkozy

Un militant UMP
Partager la citation

Les militants, présents à La Grande Motte jeudi soir, sont également divisés quant aux attaques de François Fillon vis-à-vis l'ancien chef de l'Etat. "On l'a vu arriver avec ses gros sabots sur Nicolas Sarkozy", explique l'un d'eux. Pour lui : "Ni Copé ni Fillon" sont en mesure de "véritablement faire la différence en interne" avec Sarkozy.

Mais pour une autre militante de l'UMP, qui affirme qu'au départ elle "n'était pas filloniste", le discours du président de Force Républicaine était "intéressant", et elle croit savoir que les Français veulent "tourner la page de Sarkozy".

>
François Fillon contre-attaque à La Grande Motte jeudi 11 juillet 2013 Crédit Média : A. Thibal | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Nicolas Sarkozy UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants