1 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : "Est-ce qu'on doit arrêter la grève ? La réponse est non", dit Fabien Villedieu, délégué Sud-Rail

INVITÉ RTL - Fabien Villedieu, conducteur de train et délégué Sud-Rail assure que les grèves ne s'arrêteront pas pendant l'Euro. Il menace même le match d'ouverture et assure que le stade de France sera difficile d'accès par train.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
"Est-ce qu'on doit arrêter la grève pour l'Euro ? La réponse est non", dit Fabien Villedieu Crédit Image : Maxime Carignano / rtl.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
James Abbott
James Abbott

L'Euro de football débute vendredi 9 juin avec France-Roumanie au stade de France dans un contexte de lutte syndicale contre la loi Travail qui ne baisse pas d'intensité. La grève reconductible à la SNCF notamment se poursuit et Fabien Villedieu, délégué syndical Sud-Rail, explique qu'il ne faut pas s'attendre à un assouplissement du mouvement durant la compétition.

Il assure qu'il y a toujours de bonnes raisons de ne pas faire grève, et qu'ainsi il faut continuer la lutte syndicale tout en "subissant" le calendrier malgré les intempéries, l'Euro ou le baccalauréat qui approche. "La seule chose qu'on dit c'est, est-ce qu'on s'arrêter de faire grève parce qu'il y a des inondations ? La réponse est non. Est-ce qu'on doit arrêter parce qu'il y a l'Euro ? La réponse est non", répète-t-il ce jeudi 9 juin sur RTL.

Je peux vous dire que vendredi ce sera compliqué de prendre la ligne D

Fabien Villedieu, délégué Sud-Rail
Partager la citation

Fabien Villedieu menace même le match d'ouverture du 10 juin : "Je peux vous dire que vendredi ce sera compliqué de prendre la ligne D du RER. Ils vont bien trouver trouver des non-grévistes pour faire tirer les trains, mais ça va être compliqué par les trains je pense."

Le délégué syndical assure que ses camarades ne font pas grève par plaisir. "C'est notre seul recours. Soit on est complètements fous et on aime perdre de l'argent avant les vacances, soit on a de bonnes raisons (de faire grève)", image-t-il avant de détailler que la convention colective en négociation prévoit des horaires abusivement malléables selon lui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Loi Travail Syndicats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants