2 min de lecture Affaire Snowden

Espionnage : les téléphones cryptés bientôt accessibles au plus grand nombre

Après les révélations du "Monde" sur les 70 millions d'échanges interceptés en France, les téléphones cryptés reviennent sur le devant de la scène. Le but : protéger ses données de toute tentative d'espionnage.

D'après les nouvelles révélations du journal Le Monde, les États-Unis ont intercepté un peu plus de 70 millions d'échanges en France entre décembre 2012 et janvier 2013
D'après les nouvelles révélations du journal Le Monde, les États-Unis ont intercepté un peu plus de 70 millions d'échanges en France entre décembre 2012 et janvier 2013 Crédit : AFP
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Les nouvelles révélations du journal Le Monde, sur la base de documents d'Edward Snowden , constituent le nouvel épisode d'un feuilleton entamé il y a déjà plusieurs mois, avec la mise au jour des pratiques américaines de renseignements. Mais la parade se met en place avec des téléphones cryptés qui ne seront bientôt plus réservés aux élites politiques.

C'est comme si vous discutiez dans la rue avec un langage que seuls vous et votre interlocuteur connaissent

Éric Filiol, spécialiste en cryptologie à l'ESIEA
Partager la citation
La rédaction vous recommande

De manière schématique, avec un téléphone crypté, les communications et les SMS deviennent incompréhensibles pour celui qui tente de les écouter ou de les intercepter. "C'est comme si vous discutiez dans la rue avec un langage que seuls vous et votre interlocuteur connaissent. Ça consiste à transformer nos informations qui sont en clair, c'est-à-dire directement lisibles par n'importe qui, en informations qui ressemblent à du bruit et donc inexploitables pour l'attaquant", explique Éric Filiol, spécialiste en cryptologie à l'ESIEA, une école d'ingénieurs de Laval. Ces mobiles chiffrés protègent aussi les données stockées sur le smartphone en cas de perte ou de vol.

Environ 2.000 euros le téléphone

Le prix d'un tel téléphone crypté ? Environ 2.000 euros, soit le prix de 3 ou 4 iPhones. C'est le coût du futur mobile crypté de Bull, le Hoox. Un consortium français, le DAVFI, proposera aussi des terminaux sécurisés dès l'an prochain, pour quelques centaines d'euros de plus qu'un smartphone classique.

Le prix ne doit plus être un élément bloquant, juge Éric Filiol. Car les hommes d'affaires, les industriels et même les citoyens lambda sont les cibles privilégiées d'une guerre qui n'est plus seulement politique mais aussi économique. "La captation d'informations le plus tôt possible permet de voler des marchés. Or, il ne faut pas oublier que monsieur tout le monde travaille dans une entreprise et donc a l'habitude de parler de son milieu professionnel", explique le spécialiste.

>
Les téléphones cryptés bientôt accessibles au plus grand nombre Crédit Média : Sophie JOUSSELIN | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Snowden High-tech NSA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants