1 min de lecture Espagne

Espagne : Rajoy ne démissionnera pas

Mariano Rajoy, venu s'expliquer devant les députés sur un scandale de corruption dans lequel son nom est apparu, a affirmé qu'il n'allait "ni démissionner, ni organiser des élections", en dépit des demandes de plusieurs partis d'opposition.

Scandale de corruption en Espagne : le chef du gouvernement de droite espagnol, Mariano Rajoy, a assuré s'être "trompé" en faisant confiance à l'ex-trésorier de son parti, Luis Barcenas
Scandale de corruption en Espagne : le chef du gouvernement de droite espagnol, Mariano Rajoy, a assuré s'être "trompé" en faisant confiance à l'ex-trésorier de son parti, Luis Barcenas Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Certains dirigeants ont demandé ma démission. Je leur réponds 'non'", a maintenu le chef du gouvernement espagnol ce jeudi 1e août après avoir été critiqué avec virulence par des députés d'opposition.

Aucun indice de financement illégal du parti

"Je ne vais pas me déclarer coupable parce que je ne le suis pas. Je ne vais ni démissionner, ni convoquer des élections", a-t-il affirmé, répondant aux virulentes critiques de l'opposition. Cette dernière a suivi ses explications sur "l'affaire Barcenas", du nom de l'ex-trésorier du Parti populaire (PP, droite), en détention provisoire.

"Je n'ai aucun indice d'aucune sorte laissant penser que mon parti s'est financé de façon illégale", a affirmé le chef du gouvernement avant d'ajouter "je ne suis pas la vertu personnifiée mais je suis une personne droite et honnête". Mariano Rajoy a reconnu s'être "trompé" en faisant "confiance" à Luis Barcenas.

Il a admis que des "rémunérations complémentaires" avaient été versées à des membres du PP, sans préciser s'il en faisait partie comme le suggèrent des documents publiés dans la presse et les déclarations à la justice de l'ex-trésorier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Mariano Rajoy Corruption
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants