1 min de lecture Société

Éric Zemmour : "Sur les prisons, Macron fait du Taubira en disant le contraire"

BILLET - Emmanuel Macron a présenté mardi 6 mars sa fameuse réforme des prisons, présentée comme une révolution. Mais pour Éric Zemmour, le Président déçoit et fait comme ses prédécesseurs sur ce dossier.

On n'est pas forcément d'accord
Éric Zemmour : "Sur les prisons, Macron fait du Taubira en disant le contraire"
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL
Voir la suite

Christiane Taubira est revenue. On la croyait partie sur son petit vélo. Mais sortie par la grande porte de son ministère de la Justice, Taubira est rentrée par la fenêtre.

Notre président est "trop fort", comme disent les jeunes. Il fait du Taubira en disant le contraire. C'est le grand retour des travaux d'intérêt général et des bracelets électroniques, de toutes ces peines alternatives qui font rêver les technocrates de la place Vendôme et les associations pour la réhabilitation des condamnés, et font surtout bien rigoler tous les voyous de l'Hexagone.

C'est que l'heure est grave : nos prisons débordent de partout, et l'État n'a pas de sous pour en construire de nouvelles.

La question budgétaire est essentielle, mais n'est que la partie émergée de l’iceberg. On est au cœur d'une querelle politique, et même philosophique. Nos élites considèrent que c'est la prison qui est criminogène. C'est en vérité un cercle vicieux.

On se souvient que c'est Nicolas Sarkozy qui avait aboli la fameuse "double peine", c'est-à-dire l'expulsion des étrangers délinquants, alors même que des ministres de gauche n'avaient pas cédé à cette ritournelle compassionnelle.

Macron avait protesté lorsque Hollande avait voulu ôter la nationalité française aux seuls jihadistes. La Cour de justice européenne a récemment condamné la France parce qu'elle a renvoyé un jihadiste algérien dans les prisons de son pays. Il paraît qu'ils sont trop méchants là-bas. Christiane Taubira, je vous demande d'arrêter... de rire !

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés