1 min de lecture Société

Éric Zemmour : "La politique du droit d'asile est un grand théâtre"

BILLET - Le cap des 100.000 demandeurs d'asile a été franchi en 2017. Pourtant les associations d'aide aux demandeurs d'asile ont rompu les discussions avec un gouvernement qui, selon elles, n'a jamais été aussi répressif.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Éric Zemmour : "La politique du droit d'asile est un grand théâtre" Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

C'est comme au théâtre. Des portes qui claquent, des bouderies, des éclats de voix, de grandes tirades, des cadavres dans le placard, des accords secrets. Des réconciliations au dernier acte. La politique de l'immigration, en général, et du droit d’asile, en particulier, est un grand théâtre où chacun joue son rôle.

Les associations et les grandes consciences ont le beau rôle : celui du gentil, du généreux, de l'humaniste, des bras ouverts. D'autant plus ouverts que c'est l'État qui paye, subventionne et rémunère leurs services (...). L'État, c'est-à-dire vous et moi, c'est-à-dire nos impôts. Nous payons avec nos impôts pour accueillir des gens dont nous ne voulons pas.

Et puis il y a le rôle du méchant, toujours joué par le ministre de l'Intérieur. Il y a eu des grands acteurs dans le passé : Charles Pasqua, Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Sarkozy. Des mauvais acteurs aussi, comme Daniel Vaillant ou Brice Hortefeux.

Mais au fond, peu importe le talent de l'acteur. Le rôle et le résultat sont les mêmes : tout le monde rentre et personne ne sort, à 10% près.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Immigration Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants