2 min de lecture Eric Ciotti

Éric Ciotti : service national universel, hymne à l'école... Ses mesures pour "restaurer" les valeurs républicaines

LE GRAND JURY - Le député LR a fait une série de propositions pour rétablir les valeurs de la République à l'école.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Éric Ciotti était l'invité du Grand Jury du dimanche 3 juillet 2016 Crédit Image : RTL / Romain Boé / SIPA PRESS | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Ludovic Galtier

Le rétablissement de l'autorité est le cheval de bataille d'Éric Ciotti. Signe qui ne trompe pas : le député des Alpes-Maritimes a intitulé son livre Autorité l'an dernier. Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche 3 juillet, Éric Ciotti a confirmé sa volonté de convoquer des symboles de la République à l'école, notamment. "Je suis attaché aux valeurs de la République. Je crois qu'aujourd'hui, beaucoup de jeunes souffrent d'un déficit de repères. Il faut restaurer des symboles et des valeurs."

Le député souhaite s'inspirer du patriotisme des Américains "qui ont un drapeau planté dans chaque jardin." Pour l'heure, Nicolas Sarkozy, personnalité qu'il soutiendra s'il est candidat à la bataille des primaires des Républicains, ne s'est pas prononcé sur les propositions d'Éric Ciotti.

Un service national d'une durée de 4 à 6 mois

Dans l'esprit d'Éric Ciotti, ce service national serait "pour tout le monde, filles, garçons : 600.000 jeunes. D'une période de 4 à 6 mois dans un cadre où il y aurait l'expression de l'autorité républicaine et des valeurs de la République. Puis après il y aurait une période où ça pourrait s'effectuer partiellement dans la police, dans la gendarmerie, dans l'armée." La question sera-t-elle soumise à un référendum ? "Pourquoi pas. Juridiquement, ce n'est pas forcément nécessaire puisque le service national a été suspendu par Jacques Chirac en 1996. Nous en avons payé un tribut très lourd. Je crois que c'était une erreur." 

Pour Éric Ciotti, le service civique tel qu'il existe aujourdhui n'est pas suffisant. "La différence, c'est que le service civique n'est pas obligatoire. Pour l'instant, ce n'est pas dans le projet des Républicains. Il y a une approche pour les décrocheurs, pour ceux qui quittent le système scolaire sans formation, sans repère."

Le retour de l'uniforme à l'école

À lire aussi
Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et vice-président de la mission d'information parlementaire Covid-19 police
Violences policières : pourquoi la proposition de loi d’Éric Ciotti fait polémique

Éric Ciotti demande le retour de l'uniforme à l'école. Pour justifier cette revendication, le député rappelle que des élèves n'ont pas souhaité respecter la minute de silence après les attentats contre Charlie Hebdo. "Ça veut dire qu'il y a un problème, ça veut dire qu'il faut changer de cadre, redonner des repères, des valeurs. Il faut faire aimer la France".

Le drapeau et l'hymne à l'école

À l'Assemblée nationale cette semaine, le député a défendu un amendement dont le but est d'installer un drapeau tricolore dans chaque classe avec les paroles de La Marseillaise. "Nous avons demandé un vote public, les socialistes s'y sont opposés. Je pense que l'on en a besoin."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eric Ciotti Les Républicains Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants