3 min de lecture Diplomatie

"Entre Macron et Trump, c'est un partout, balle au centre", pour Olivier Mazerolle

Le président de la République et son homologue américain se sont entretenu sur le nucléaire iranien et sur la Syrie, sujets sur lesquels ils ont des désaccords.

Olivier Mazerolle L'Edito d'Olivier Mazerolle Olivier Mazerolle
>
"Entre Macron et Trump, c'est un partout, balle au centre", pour Olivier Mazerolle Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle Journaliste RTL

Emmanuel Macron et Donald Trump ensemble dans le bureau ovale, c'est l'image de ce mardi 24 avril. Le président américain a tapé du poing sur la table sur le dossier du nucléaire iranien. Emmanuel Macron avait placé la barre très haut dans son discours sur la pelouse de la Maison-Blanche et s'était adressé au peuple américain par-dessus la tête de Donald Trump, en assignant à l'Amérique le même rôle universel que la France pour promouvoir les valeurs de l'Occident.

Il avait donné, finalement, une leçon de chef d'État. Il avait insisté sur le devoir qui s'impose aux deux pays, à la France et aux États-Unis, à travailler ensemble pour défendre le commerce international, pour prendre soin de la planète, pour débarrasser le monde des armes nucléaires, en Corée et en Iran. Ce sont des sujets sur lesquels il y a des désaccords profonds avec Donald Trump.

Ce dernier avait déjà parlé, donc il ne pouvait plus répliquer. Il s'est rattrapé dans le bureau ovale de la Maison-Blanche, quelques instants plus tard, avec cette sortie virulente contre l'accord sur le nucléaire iranien qu'il a qualifié de nuisible, de ridicule, conclut avec un pays qui manigance tous les mauvais coups au Proche-Orient. Là, cette fois, c'était Emmanuel Macron qui était muet.

À lire aussi
Recep Tayyip Erdogan en octobre 2016 à Ankara (Turquie). Turquie
"Gilets jaunes" : Erdogan dénonce la "violence" des autorités françaises

Il a éprouvé les limites de son système. Il parle cash, mais ses interlocuteurs sont capables d'en faire autant, surtout quand il s'agit d'un homme aussi impulsif que Donald Trump, qui ne peut certainement pas laisser croire qu'il s'est fait donner la leçon par un jeune impertinent.

Amitié franco-américaine

La fin d'une amitié ? Non, ils se sont dit trop de choses amicales jusqu'à présent pour rompre comme ça. Ils vont probablement faire comme dans les saloons du Far West, ou après avoir dégainé, quand on se rend compte que personne n'a quoi que ce soit à y gagner, on va boire un coup ensemble. Et aucun des deux, d'ailleurs, n'a d'intérêt à rompre. Emmanuel Macron parce que ça le valorise d'être l'interlocuteur privilégié du président des États-Unis. Et Donald Trump, car malgré sa devise "America First", ne peut pas rester isolé. Il lui faut des alliés.

Et puis ils ont aussi des objectifs communs, comme par exemple la lutte contre le terrorisme. Ils ont certainement insisté là-dessus. Emmanuel Macron va obtenir que les troupes américaines restent en Syrie jusqu'à la conclusion d'un accord politique. Et puis si on va au fond des choses, on s'aperçoit qu'ils ne sont pas en désaccord, ils sont inquiets tous les deux des essais balistiques iraniens.

Des intérêts communs

Donc, entre Emmanuel Macron et Donald Trump, c'est un partout, balle au centre. Tous les deux s'adressent aussi à leur opinion publique. Il y a des élections législatives dans six mois aux États-Unis, Donald Trump ne peut pas les perdre, donc il doit satisfaire ses électeurs. De son côté, Emmanuel Macron tient l'alliance avec les États-Unis, car il aime ce pays et ses valeurs, mais dans l'épisode d'aujourd'hui, il a montré qu'il n'avait pas sa langue dans sa poche, qu'il défendait les positions françaises.

Alors évidemment, ce serait très dommageable pour lui de repartir des États-Unis en culotte courte, mais si jamais c'était nécessaire, ce que je ne crois pas d'ailleurs, il aura quand même des cessions de rattrapage devant le Congrès et devant les étudiants de l'université de Washington : deux audiences qui sont très sensibles au rôle universel des États-Unis et à la promotion des valeurs de l'Occident, ce que veut également défendre la France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Donald Trump Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793143300
"Entre Macron et Trump, c'est un partout, balle au centre", pour Olivier Mazerolle
"Entre Macron et Trump, c'est un partout, balle au centre", pour Olivier Mazerolle
Le président de la République et son homologue américain se sont entretenu sur le nucléaire iranien et sur la Syrie, sujets sur lesquels ils ont des désaccords.
https://www.rtl.fr/actu/politique/entre-macron-et-trump-c-est-un-partout-balle-au-centre-pour-olivier-mazerolle-7793143300
2018-04-24 19:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ASBqvJld50SRlkYixPbx4w/330v220-2/online/image/2018/0424/7793143660_emmanuel-macron-et-donald-trump-lors-de-leur-conference-de-presse-commune-mardi-24-avril.jpg