2 min de lecture Législatives 2017

Entre Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, les relations restent tendues

CONFIDENTIELS RTL - Un récent hommage rendu dans la capitale a une nouvelle fois montré l'animosité entre le président élu et la maire de Paris.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Entre Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, les relations restent tendues Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Les relations sont toujours aussi tendues entre Emmanuel Macron et la maire de Paris, Anne Hidalgo, dont trois adjoints ont soutenu le candidat de La République En Marche pendant la campagne présidentielle. Cela ne risque pas de s'arranger avec la bataille des législatives qui s'annonce dans la capitale. Voici une petite anecdote qui en dit long. Pendant l'entre-deux-tours de la présidentielle, le lundi 1er mai, Emmanuel Macron était allé déposer symboliquement une gerbe de fleurs à l'endroit où Brahim Bouarram, un jeune Marocain, avait été assassiné 22 ans plus tôt par des militants d'extrême droite, en plein Paris.

Ce qui ne s'est pas su ce jour-là, c'est qu'Emmanuel Macron avait d'abord souhaité rendre cet hommage en même temps qu'Anne Hidalgo qui, en tant que maire de Paris, le fait chaque année. Mais cette dernière a tout bonnement refusé. Elle l'a donc fait, accompagnée d'une partie des membres du conseil de Paris, sans le candidat de La République En Marche, un peu plus tôt dans la matinée.

Un refus que l'on explique dans son entourage par le caractère "très parisien" de cette cérémonie annuelle, où toutes les composantes politiques de la majorité d'Anne Hidalgo (des communistes au MoDem) sont généralement représentées. "On ne voulait pas mélanger les genres en plein entre-deux-tours", explique-t-on dans l'entourage de l'édile. Et de se rappeler au passage qu'Anne Hidalgo a très clairement appelé à voter pour Emmanuel Macron au soir du premier tour,  alors qu'elle avait soutenu Benoît Hamon jusque-là et peu épargné le candidat de La République en Marche. Il faut dire qu'avec près de 35% des voix, il avait pulvérisé son score national à Paris.

Tête-à-tête prévu le 14 mai

L'affaire est restée un petit peu en travers de la gorge d'Emmanuel Macron. Cela s'est même vu une semaine plus tard exactement, au lendemain de son élection, lors des commémorations du 8 Mai. Certains n'ont pas pu s'empêcher de remarquer qu'Emmanuel Macron n'a tendu qu’une main très formelle à la maire de Paris, alors qu'il avait embrassé chaleureusement d'autres personnalités politiques présentes.

À lire aussi
Des bulletins de vote dans une urne. Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Quoi qu'il en soit, dimanche 14 mai, Emmanuel Macron sera bien reçu à l'Hôtel de ville après la passation de pouvoir à l'Élysée, comme le veut la tradition. Avant de prononcer chacun à leur tour un discours dans la salle des fêtes, Anne Hidalgo et Emmanuel Macron vont s’entretenir en tête à tête dans le bureau de la maire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 Emmanuel Macron La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants