3 min de lecture Cécile Duflot

"Entre Cécile Duflot et François Hollande, c'est je t'aime moi non plus", dit Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - L'écologiste Cécile Duflot veut "changer le monde", en mobilisant la gauche. Une déclaration de guerre à François Hollande ? "C'est plus compliqué que ça", selon la journaliste.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"Entre Cécile Duflot et François Hollande, c'est je t'aime moi non plus", dit Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Cécile Duflot s'en va-t-en guerre. L'ancienne ministre écologiste du Logement veut constituer un grand rassemblement à gauche pour, dit-elle, "changer le monde". C'est clairement un défi à François Hollande. Dans sa bouche, cela sonne même comme une menace.

Chez les Verts, il y a de grandes tensions en ce moment. Chez les écolos, c'est comme chez les alpinistes. Il y a ceux qui préfèrent la face sud, ceux qui veulent retourner au gouvernement ; et il y a ceux qui sont plus attirés par la face nord, ceux qui pensent que l'histoire est terminée. Ceux-là sont majoritaires.

C'est tellement tendu que l'on se demande si les écolos ne sont pas au bord de la scission. Ce qui circule, c'est qu'au gouvernement, voire même à l'Elysée, certains ne verraient pas d'un mauvais œil que les Verts se désintègrent.

Un nouveau pôle écolo autour de Hollande

D'ailleurs, un nouveau pôle écologique est en train de s'organiser au côté de François Hollande. Attention, on n'en est qu'au balbutiement. Mais l'idée c'est d'avoir de nouveaux alliés écologiques, plutôt que ces adolescents d'Europe - Écologie les Verts.

À lire aussi
Cécile Duflot, le 1er juin 2017 Cécile Duflot
"Le témoignage de Cécile Duflot va au-delà du seul Denis Baupin", selon Alba Ventura

Ce nouveau pôle irait de Jean-Vincent Placé, le patron des sénateurs écologistes, à François de Rugy, le patron des députés Verts, jusqu'à Corine Lepage, en passant par Jean-Luc Benhamias, voire même des proches d'Antoine Waechter.


On comprend mieux pourquoi Cécile Duflot a annoncé lundi 9 mars vouloir construire, elle aussi, une nouvelle force politique. En fait, ce que l'ancienne chouchou dit à François Hollande, c'est : "T'es cap' ou t'es pas cap' ?". Elle le défie. L'ex-ministre nous fait penser à ces amoureuses éconduites qui ne supportent plus la vue de leur ancien amant.

Avec qui veut-elle construire son grand rassemblement ? Pour le moment, c'est très flou. Comme le dit d'ailleurs un ténor socialiste : "Super, ils vont se faire une boom, ils vont s'éclater", pour moquer l'absence de réseau et d'alliés autour de l'ancienne patronne de Verts.

Quand Duflot s'affiche avec Mélenchon

Pour réussir, il faudrait que les "frondeurs" la rejoignent (une trentaine de députés socialistes). Sauf que si les "frondeurs sont prêts à mettre en échec la politique de Manuel Valls, ils se trouvent bien au chaud au Parti socialiste.

Il faudrait que Jean-Luc Mélenchon la laisse faire, ce qui n'est pas gagné. Franchement, le leader du Parti de gauche a déjà du mal à s'entendre avec les communistes. Alors vous imaginez avec Cécile Duflot et les communistes. Jean- Luc Mélenchon n'est pas exactement le genre de beauté "politique" de Cécile Duflot. Il traite Cohn-Bendit de "demeuré", Poutine de "démocrate". Cécile Duflot le trouve un peu "baroque".

Si elle s'affiche avec lui, c'est surtout parce qu'ils ont en commun leur opposition à François Hollande.

Contact gardé avec Hollande

Les ponts sont-ils coupés entre Cécile Duflot et François Hollande ? Ce n'est pas si simple que cela. C'est un peu "je t'aime moi non plus" entre ces deux-là. Elle dénonce sa politique. Mais pour les départementales, elle fera quand même un meeting commun avec le PS. Elle le critique sans arrêt. Mais ils ont gardé le contact (cf le grand mystère sur les SMS qu'ils s'envoient... ou pas).

En réalité, Cécile Duflot veut croire que François Hollande aura besoin d'elle, in fine, et qu'il la rappellera. Au fond, elle est dans un rapport très personnel avec le Président, quelque même chose d'un peu immature. C'est d'ailleurs l'une de ses faiblesses. Entre Duflot et Hollande, c'est un peu : "Si tu reviens, j'annule tout !" 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cécile Duflot François Hollande Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants