1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "En Marche" : "Petite leçon de porte-à-porte à Emmanuel Macron", par Nicolas Domenach
1 min de lecture

"En Marche" : "Petite leçon de porte-à-porte à Emmanuel Macron", par Nicolas Domenach

REPLAY / BILLET - Le journaliste livre ses conseils avisés au ministre de l'Économie qui vient de lancer son mouvement politique.

Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, le 7 mars 2016 à Matignon
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, le 7 mars 2016 à Matignon
Crédit : SIPA
"En Marche" : "Petite leçon de porte-à-porte à Emmanuel Macron", par Nicolas Domenach
03:09
"En Marche" : "Petite leçon de porte-à-porte à Emmanuel Macron", par Nicolas Domenach
03:08
Nicolas Domenach & Loïc Farge

"Il faut encourager les vocations, si rares en cette aride période de dépolitisation", plaide Nicolas Domenach à propos d’Emmanuel Macron, "qui veut révolutionner la vie partisane". Ce dernier a lancé une idée qu’il a qualifiée d'"originale" : le porte-à-porte pour rencontrer les citoyens. "Évidemment, la petite classe dirigeante s’est gaussée de la prétention naïve. Car en fait d’originalité : le ministre de l’Économie enfonce là une porte ouverte, puisque le porte-à-porte existe depuis qu’il y a de la politique", analyse le journaliste. Plutôt que de se moquer du "novice de bonne volonté", voici quelques judicieux conseils "afin qu’il ne fasse pas claquer le porte-à-porte au nez".

Première règle : "Il faut connaître les programmes télé". Sauf que les hommes politiques ne regardent jamais la télévision. "Il faut éviter de frapper chez les gens aux heures des matches de foot, mais surtout quand il y a Des Chiffres et des Lettres !". Deuxième règle : cave canem ! "Les chiens, voilà l'ennemi. À commencer par les petits car ils aboient. Pire encore, ils mordent. Pire encore, il arrive qu’ils vous reniflent les intimités, qu’ils vous bavouillent sur les burettes", prévient Nicolas Domenach. Enfin le porte-à-porte est une "école d’humilité". Donc "Emmanuel Macron ainsi doit s’attendre à ce qu’on ne le reconnaisse pas", prévient le journaliste.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/