1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. EN IMAGES - François Fillon : ces fidèles qui soutiennent le candidat
1 min de lecture

EN IMAGES - François Fillon : ces fidèles qui soutiennent le candidat

L'équipe de François Fillon s'est resserrée autour des proches du candidat. Présents au rassemblement du Trocadéro, ils font bloc face aux critiques.

François Fillon, au Trocadéro à Paris le 5 mars 2017
François Fillon, au Trocadéro à Paris le 5 mars 2017
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
François Fillon, au Trocadéro à Paris le 5 mars 2017
Bruno Retailleau et François Fillon le 30 novembre 2015
Éric Ciotti et François Fillon, le 28 août 2013
François Baroin, le 16 février 2017
François Fillon et Bernard Accoyer le 26 mai 2012
François Fillon et Jérôme Chartier, le 27 août 2014.
Luc Chatel et François Fillon, le 27 août 2014
La députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer
Gérard Longuet
Vincent Chriqui, nouveau directeur de campagne de François Fillon.
François Fillon, au Trocadéro à Paris le 5 mars 2017 Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Bruno Retailleau et François Fillon le 30 novembre 2015 Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Éric Ciotti et François Fillon, le 28 août 2013 Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
François Baroin, le 16 février 2017 Crédits : REMY GABALDA / AFP
François Fillon et Bernard Accoyer le 26 mai 2012 Crédits : SIPA
François Fillon et Jérôme Chartier, le 27 août 2014. Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Luc Chatel et François Fillon, le 27 août 2014 Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
La députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer Crédits : AFP
Gérard Longuet Crédits : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Vincent Chriqui, nouveau directeur de campagne de François Fillon.
1/1
Marie-Pierre Haddad

Dans la campagne électorale de François Fillon, il y a ceux qui partent et ceux qui restent. Du côté de ceux qui ont choisi de ne plus soutenir la candidature de l'ancien premier ministre, Bruno Le Maire, Thierry Solère et Patrick Stefanini, son ancien directeur de campagne, ont décidé de mettre un terme à leur collaboration. Parmi ceux qui souhaitent continuer à représenter François Fillon sur le terrain, les fidèles Bruno Retailleau et Éric Ciotti restent à la tête de sa campagne. 

Cette dualité a retenti à l'antenne de RTL. Éric Ciotti "croit, plus que jamais", en la candidature de François Fillon. "Ce qui s'est passé hier marque un tournant, parce que ce qui s'est passé hier, c'est le soutien du peuple de droite, des électeurs de droite qui se sont mobilisés assez spontanément autour et derrière François Fillon". Il estime aussi que ceux qui sont partis "vont revenir très vite vers François Fillon". Son ancien porte-parole, Thierry Solère, appelle à un rendez-vous entre François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.

Alain Juppé a annoncé qu'il ne sera pas candidat à la présidence de la République. "Au lendemain de notre primaire (...) François Fillon, à qui j'avais immédiatement apporté mon soutien, (...) avait un boulevard devant lui, je lui ai renouvelé ce soutien à plusieurs reprises, a-t-il rappelé. Son système de défense fondé sur la dénonciation d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique l'ont conduit dans une impasse (...) Je ne veux pas livrer mon honneur et la paix de ma famille en pâture aux démolisseurs de réputation".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/