1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats élections régionales 2015 : nette défaite de Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et PACA
6 min de lecture

Résultats élections régionales 2015 : nette défaite de Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et PACA

Le Front national n'a pas réussi à remporter la moindre région à l'issue du second tour des élections régionales.

Marion Maréchal - Le Pen et Marine Le Pen le 30 novembre 2015 à Mazan, dans le Vaucluse
Marion Maréchal - Le Pen et Marine Le Pen le 30 novembre 2015 à Mazan, dans le Vaucluse
Crédit : AFP / Bertrand Langlois
La rédaction de RTL & Marie-Pierre Haddad

Le Front national, qui se qualifiait comme le "premier parti de France" quelques heures après la publication des résultats du premier tour des élections régionales le 6 décembre dernier, n'a pas réussi à remporter de région, ce dimanche 13 décembre. Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen ont perdu en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte d'Azur face à Xavier Bertrand et Christian Estrosi.

Le maintien de Jean-Pierre Masseret (PS) dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine n'aura finalement pas permis à Florian Philippot de l'emporter. Le candidat frontiste s'incline derrière Philippe Richert, pour lequel le Parti socialiste avait appelé à voter.

La rédaction vous recommande

Suivez le déroulé des événements :

20h03 - La liste Les Républicains-UDI-MoDem de Xavier Bertrand remporte les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec 58%. Elle devance largement la liste Front nationale de Marine Le Pen (42%).

20h01 - Nette défaite de Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et PACA

19h48 - Depuis l'élection présidentielle de 2002, jamais la France n'avait connu une telle remobilisation entre le premier et le second tour d'une élection. Selon les estimations de TNS Sofres-OnePoint pour RTL, le taux de participation total devrait s'établir à 58,5%, contre 49,91% sur l'ensemble du premier tour. Il s'agit là d'une hausse significative de 8,59 points.

À lire aussi

19h35 - À moins d'une heure des résultats du second tour des régionales, Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains aux élections régionales en Île-de-France, attendait dans un café non loin de son QG. Reportage avec notre envoyé spécial, Arnaud Tousch.

À écouter

À moins d'une heure des résultats du second tour des régionales, Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains aux élections régionales en Île-de-France, était attendue à son QG parisien.
01:00

19h32 - Quels sont les scénarios pour les principaux partis ? Analyse de Élizabeth Martichoux, chef du service politique de RTL.

À écouter

Élizabeth Martichoux évoque les scénarios pour les principaux partis.
02:23

19h27 -  Les résultats pourraient être serrés en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, où malgré les consignes du parti socialiste et de Manuel Valls, le candidat socialiste, Jean-Pierre Masseret s'est maintenu, et en Bourgogne-Franche-Comté où gauche et droite étaient très proches au premier tour, largement derrière la candidate du FN. Malmenée au premier tour, la gauche, qui a retiré ses listes dans ses fiefs historiques de PACA et du Nord-Pas-de-Calais-Picardie pour empêcher une victoire de l'extrême-droite, espère limiter les dégâts en conservant au moins trois grandes régions. 

19h18 - La participation est en forte au hausse en Haute-Garonne avec 52,28% de votants à 17h, comme à l'échelle nationale, soit 8 points de plus que la semaine passée à la même heure. "Ça n'arrête pas, ça se passe mieux que la semaine passée. Il y a eu un sursaut citoyen", avance Mohammed, président d'un bureau de vote dans le quartier de Saint-Cyprien à Toulouse.

La rédaction vous recommande

19h15 - Jusqu'à quelle heure peut-on voter ? Les villes comme Paris, Lyon, Lille, Montpellier, Rennes, Cannes, Nice, Marseille, Toulouse, Grenoble, ou encore Nantes laissent leurs bureaux de vote ouverts jusqu'à 20 heures. Les banlieues de ces grandes agglomérations connaissent souvent les mêmes horaires d’ouverture.

La rédaction vous recommande

19h13 - L'Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne fait office de bon élève au soir du second tour. Dans cette région où Florian Philippot est arrivé en tête au premier tour, les électeurs se mobilisent plus que jamais cette semaine.

La rédaction vous recommande

19h06 - Jean-Pierre Masseret, tête de liste socialiste en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, est resté bloqué devant son QG, raconte une journaliste de l'AFP.

19h03 - Suivez dès maintenant la soirée spéciale "second tour des élections régionales" en direct sur RTL

18h59 - "Manifestement, il y a une tension, admet un électeur à Holnon, un village de l'Aisne. On sait que le résultat va être tout juste, donc on vote. Les gens se sentent très concernés. Beaucoup n'ont pas voté au premier tour. Aujourd'hui, il y a beaucoup de monde et beaucoup de procurations". "Il y a encore plus de compétition que d'habitude. On se sent plus responsable, c'est important d'aller voter", confirme une électrice à la sortie du bureau de vote.

La rédaction vous recommande

18h39 - Certains bureaux de vote ont fermé à 18 heures et le dépouillement a déjà commencé. La ville de Marnaz en Haute-Savoie s’attelle à la tâche.

18h21 - Du Val-de-Marne au Val-d'Oise, des Hauts-de-Seine à Paris, la fusion des listes socialistes, Europe Écologie Les Verts et Front de gauche en Île-de-France a considérablement modifié les listes départementales pour le second tour.

La rédaction vous recommande

18h18 - La Corse demeure la région la plus mobilisée avec 60,33% de taux de participation à 17 heures, contrairement à l'Île-de-France qui atteignait seulement 41,83%.

La rédaction vous recommande

18h14 - Les électeurs ont posté des photos sur les réseaux sociaux après leur passage au bureau de vote.

18h11 - Les habitants de Dettwiller, dans le Bas-Rhin, une commune d'environ 2.600 habitants, pourront voter jusqu'à 19 heures au lieu de 18 heures, en raison d'un incendie ayant retardé l'ouverture des bureaux  de vote dimanche matin, a-t-on appris auprès de la préfecture. 

18h05 - La participation au second tour s’élèverait à 58,5%, selon notre estimation TNS Sofres OnePoint

La rédaction vous recommande

17h57 - Le maire de Carpentras, Francis Adolphe, a fait interdire aux journalistes l'entrée du bureau de vote où Marion Maréchal-Le Pen a déposé son bulletin dimanche matin. L'élu socialiste de la ville du Vaucluse a pris cette décision en application du code électoral. 

La rédaction vous recommande

17h29 - De François Hollande, à Marine Le Pen en passant par Christian Estrosi ou Claude Bartolone, les politiques exécutent leur devoir citoyen au second tour des élections régionales dimanche 13 décembre.

Claude Bartolone, le candidat PS en Île-de-France vote ce dimanche 13 décembre
Claude Bartolone, le candidat PS en Île-de-France vote ce dimanche 13 décembre
Crédit :
La rédaction vous recommande

18h03 - La participation au second tour s’élèverait à 58,5%, selon notre estimation TNS Sofres OnePoint.

17h07 - Le taux de participation au second tour des régionales s'élevait dimanche à 17 heures à 50,54%, soit 7 points de plus qu'au scrutin régional de 2010 (43,47%) à la même heure et, surtout, 7,5 points de plus que dimanche dernier au même moment (43,01%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Ce chiffre, qui se rapproche de la participation des régionales de 2004, est aussi largement supérieur au niveau de votants du second tour des départementales de mars à la même heure (41,94%). 

16h42 - Dans les Côtes-d'Armor, la préfecture s'engage contre l'abstention. Sur son compte Twitter, le préfet des Côtes-d'Armor encourage ses administrés à profiter de la balade dominicale de leur chien pour aller faire un crochet par les bureaux de vote.

16h28 - Selon une élue Europe Écologie Les Verts, le déroulement du vote à Hénin-Beaumont pourrait être remis en cause pour le second tour des élections régionales. Marine Tondelier a posté sur Twitter une photo où figure une affichette donnant de fausses instructions de vote : la possibilité de rayer des noms sur les listes des candidats, ce qui reviendrait à rendre le bulletin nul. Selon la tête de liste EELV à Hénin-Beaumont, ces affiches seraient présentes dans les isoloirs de certains bureaux vote à Hénin-Beaumont.
16h05 - Dans le Vaucluse, le maire socialiste de Carpentras, Francis Adolphe, a fait interdire aux journalistes, en application du code électoral, l'entrée du bureau de vote où la tête de liste frontiste Marion Maréchal-Le Pen a déposé son bulletin dimanche matin, ont constaté des journalistes. "Des électeurs se sont plaints d'avoir été bousculés lors des précédents scrutins", a justifié la mairie de Carpentras, alors que le maire a fait poster quatre policiers municipaux devant l'hôtel de ville où se trouve le bureau de vote n°1 dans lequel la tête de liste du Front national vote.

15h45 - Pour lutter contre l'abstention au second tour des élections régionales, les propriétaires d'une friterie ont trouvé une idée originale pour inciter leurs clients à se rendre aux urnes à Marly, près de Valenciennes. Chaque personne qui se présente avec carte électorale dûment tamponnée le jour du scrutin se voit offrir un sandwich gratuit. "On ne veut pas faire de la politique, on ne dit à personne pour qui voter, mais si au moins, cela peut donner l’envie à des gens de se renseigner", rapportent les propriétaires de la friterie Ô Délice à La Voix du Nord.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/