13 min de lecture Présidentielle 2017

Élection présidentielle 2017 : Macron, Le Pen... revivez le premier tour

MINUTE PAR MINUTE - Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront au second tour, dimanche 7 mai.

>
RTL Présidentielle 2017 - Soirée spéciale 1er Tour (première partie) Crédit Image : Frederick FLORIN / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

Les urnes ont parlé : Emmanuel Macron (24,01%) et Marine Le Pen (21,30%) sont les deux qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. Ils devancent François Fillon (20,01%) et Jean-Luc Mélenchon (19,58%). Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste, est cinquième avec 6,36% des voix. Suivent Nicolas Dupont-Aignan (4,70%), Jean Lassalle (1,21%), Philippe Poutou (1,09%), François Asselineau (0,92%), Nathalie Arthaud (0,64%) et Jacques Cheminade (0,18%).

Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, les deux partis de gouvernement, le Parti socialiste et Les Républicains, sont éliminés dès le premier tour de la course à l'Élysée. Cet incroyable scénario profite à Emmanuel Macron et son mouvement "En Marche !", né il y a un an à peine, et à Marine Le Pen, qui réussit à qualifier le Front national pour le second tour, quinze ans après son père.

Dès l'annonce du résultat, le premier ministre, Bernard Cazeneuve, a appelé à voter pour Emmanuel Macron. À droite, les ténors sont plus partagés : Christian Estrosi et François Baroin, premier ministre potentiel de François Fillon, sont du même avis que le gouvernement. François Fillon a appelé à voter pour Emmanuel Macron, sans appeler ses électeurs à faire de même. Quant à Laurent Wauquiez, il nuance. Il demande à ses électeurs de ne pas voter pour Marine Le Pen, sans préciser s'ils doivent se reporter sur Emmanuel Macron.

À lire aussi
Marine Le Pen et Emmanuel Macron le 21 novembre 2017 à l'Élysée société
"Le deuxième tour de 2017, ce n'est pas un accident", assure Jérôme Fourquet

Suivez le premier tour en direct

00h23 - Notre direct de la soirée électorale du premier tour de l'élection présidentielle est à présent terminé. Merci d'avoir été avec nous pour cette soirée, qui a donc qualifié Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour du dimanche 7 mai.

00h06 -
Lundi 24 avril, RTL vous propose une édition spéciale de RTL Matin avec Yves Calvi. Louis Aliot (Front national) répondra aux questions d'Elizabeth Martichoux à 7h10, François Bayrou, soutien d'Emmanuel Macron, lui succédera à 7h40. Jean-Pierre Raffarin est attendu à 8h20, et Stéphane Le Foll à 8h40.

00h03 -
Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, appelle à la "mobilisation autour d'Emmanuel Macron pour faire gagner les valeurs et talents de France regardée par le monde et qui veut inventer le futur."

23h45 -  Jean Lassalle, qui a répété à longueur d'interviews qu'il serait au second tour, a tweeté sa déception : 
"Je ne jouerai pas les filles de l'air en prétendant que je suis content de ne pas être au second tour. Non ! Mais le peuple est souverain."

23h40 - 
Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, est assurée de dépasser le record historique jamais enregistré par le Front national : sur une totalisation nationale partielle du ministère de l'Intérieur portant sur plus de trois quarts des inscrits, elle obtient plus de 6,9 millions de voix. Au second tour des régionales 2015, les listes Front national avaient obtenu 6,8 millions de voix: c'était jusque-là le record de voix frontistes lors d'un scrutin. Au premier tour de la présidentielle 2012, Marine Le Pen avait obtenu 6,4 millions de voix.
23h29 -
Christine Boutin, ancienne présidente du Parti chrétien démocrate et ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, juge "possible" de voter pour Marine Le Pen si elle s'engage sur des "points fondamentaux".

23h18 -
 
Le gouvernement allemand d'Angela Merkel a annoncé dimanche soir son soutien au centriste Emmanuel Macron, opposé le 7 mai au second tour de la présidentielle française à la cheffe de l'extrême droite Marine Le Pen. 
"C'est bien que @EmmanuelMacron a eu du succès avec sa position pour une UE forte + une économie sociale de marché. Bonne chance pour les deux prochaines semaines", a dit Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière conservatrice, sur son compte Twitter. 

23h07 : Jean-François Copé sur RTL : "C'est un désaveu pour Les Républicains, d'abord pour François Fillon".
Le maire de Meaux regrette "bien entendu" que François Fillon, qui "nous" a pris "en otages", n'ait pas été débranché. "Oui", l'avenir de François Fillon est derrière lui. "Une nouvelle génération doit prendre le relais, cette génération c'est la mienne".

>
Jean-François Copé, ancien président de l'UMP : "D'abord un désaveu pour François Fillon" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :

23h03 - Devant ses militants, Jean-Luc Mélenchon a déclaré : "À vous jeunes gens de reprendre la tâche et le flambeau à l'endroit où je vous l'aurais donné et tendu".

22h57 - François Hollande lèvera "très clairement" et "rapidement" toute ambiguïté pour appeler à voter en faveur de son ancien ministre face à Marine Le Pen.

22h46 - Sens commun, émanation politique de la Manif pour tous et soutien de François Fillon, refuse de choisir pour le second tour entre Macron et Le Pen.
"Comment choisir entre le chaos porté par Marine Le Pen et le pourrissement politique d'Emmanuel Macron?" a estimé dimanche le président de Sens commun, Christophe Billan, dans un entretien à l'hebdomadaire Famille chrétienne sur internet.

22h43 -
 
"Les Français ont voté utile avant de voter pour leurs convictions. Une partie des électeurs de Benoît Hamon à la primaire a dit: "Son projet est mon projet mais, là, soit j'ai peur de Fillon et je vote Macron, soit je ne veux plus voter socialiste et je vote Mélenchon", a indiqué l'ancien candidat d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) sur France 2.

22h34 -
Sur RTL, Éric Woerth considère que la droite "s'est fait voler cette élection par le climat des affaires. Emmanuel Macron est là par hasard."

22h32 -
 "Vous êtes ce visage de l'espoir français, celui qui dans 15 jours, je veux faire gagner. Il n'y a pas plusieurs France, il n'y en a qu'une dans une Europe qui protège."

22h30 - "
Je veux construire une majorité de gouvernement, faite de nouveaux visages, de nouveaux talents. Chacune et chacun peut y avoir sa place."

22h27 - "
J'ai entendu les doutes, la colère, les peurs du peuple de France, sa volonté de changement aussi (...) "Le sentiment profond, organique, millénaire, qui a toujours porté notre peuple, l'engagement pour la patrie, l'énergie pour l'intérêt collectif, au-delà des divisions, l'ont emporté ce soir", a-t-il déclaré depuis son QG de campagne, saluant "la volonté opiniâtre, l'énergie exigeante que des milliers d'entre vous ont déployé pour que cela advienne".

22h26 - Emmanuel Macron : "Dès ce soir, je me dois de rassembler tous les Français (...) Je souhaite dans 15 jours devenir votre président, le président de tout le peuple de France. Le président des patriotes, face à la montée des nationalismes."

22h16 - Le discours d'Emmanuel Macron va débuter.

22h15 -
Un comité politique des Républicains est convoqué lundi 24 avril à 10h30 avec Gérard Larcher. Le président du Sénat a appelé à voter Emmanuel Macron.

22h10 - Martine Aubry appelle, "comme en 2002", "à faire barrage au Front national". 

"Comme en 2002, tous les républicains doivent faire barrage au Front National", a tweeté Martine Aubry, faisant référence au second tour de l'élection présidentielle qui avait opposé cette année-là Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac.
22h04 - Emmanuel Macron battrait largement Marine Le Pen au second tour, selon un sondage pour M6.


22h03 - Emmanuel Macron arrive porte de Versailles. 

21h58 - La voix grave, 
Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise, a tenu une déclaration un peu avant 22h. "Quand les résultats officiels seront connus, nous les respecterons." Le député européen, qui n'a pas évoqué son avenir personnel, n'a pas donné de consigne de vote. "Je n'ai reçu aucun mandat des 450.000 personnes qui ont soutenu ma candidature pour m'exprimer à leur place pour la suite."

21h53 - Éric Woerth livre son analyse de la défaite de François Fillon : "Ce n'est pas la droite qui a perdu, c'est Fillon".

21h44 - Déclaration cinglante de Renaud Muselier à La Provence : "La droite remercie François Fillon de nous avoir coulés".

21h42 -
Sur TF1, Laurent Wauquiez dit être "contre l'idée d'une coalition des Républicains avec Emmanuel Macron".

21h37 - Pour Jean-François Copé, ancien adversaire de François Fillon à la présidence de l'UMP en 2012 et à la primaire de la droite en 2016, "la droite vient de vivre son 21-Avril".

21h35 -
Myriam El Khomri, avec qui Emmanuel Macron a travaillé pour la préparation de la loi Travail, apporte son "plein soutien" au candidat de "En Marche !".

21h34 - Rachida Dati, maire du VIIe arrondissement de Paris, parle d'une "défaite morale, historique de la droite." 

"C'est une défaite claire pour notre parti, notre famille politique", a estimé l'ancienne garde des Sceaux sur France 2. "La France de droite existe, la France de gauche existe, aujourd'hui simplement ceux qui représentent ces deux tendances" se sont "mal comportés", notamment "dans les méthodes pour faire campagne", dans une critique voilée visant notamment François Fillon. 
21h27 - Pour l'heure, la France insoumise ne commente pas l'affiche du second tour, et "attend les résultats des grandes villes".


21h25 -
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, donnera son choix pour le second tour "en début de semaine". "En homme libre, le moment venu je ne me déroberai pas et je ferai part de mon choix", a-t-il ajouté, alors qu'il est crédité d'environ 5% des suffrages exprimés d'après les premières estimations. 

21h23 - Sur RTL, Jean-Frédéric Poisson, ancien candidat de la primaire de la droite et président du Parti chrétien démocrate, annonce qu'il n'appellera pas à voter Emmanuel Macron.

21h21 - Philippe Poutou n'appelle pas à voter Emmanuel Macron, qui "n'est pas un rempart contre le FN". 

"Pour faire reculer durablement ce péril, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre la rue, contre l'extrême droite, mais aussi contre toutes celles et ceux qui, comme Macron, ont mis en place ou veulent imposer des mesures antisociales", a-t-il ajouté, précisant dans un communiqué que "le NPA et ses militants se joindront aux manifestations contre le FN".

21h19 - 

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, a appelé dimanche "à battre" Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle en utilisant "l'autre bulletin", celui d'Emmanuel Macron, sans pour autant "adhérer" au programme de ce dernier. 
"Nous prenons nos responsabilités parce que l'accession à l'Élysée de Marine Le Pen serait trop grave pour le pays, pour la sécurité du monde", a-t-il déclaré sur France 2, disant néanmoins ne "pas se reconnaître" dans le programme d'Emmanuel Macron qu'il "faudra combattre demain".

21h14 -
Sur Facebook, Jean-Luc Mélenchon appelle à la retenue sur les estimations données. "Nous ne validons pas le score annoncé sur la base de sondages", écrit le leader de la France insoumise. "Les résultats des grandes villes ne sont pas encore connus. J' appelle à la retenue et les commentateurs à la prudence."

>
Pour Marine Le Pen, le second tour de la présidentielle sera le choix entre "la grande alternance" et la "dérégulation" Durée : | Date :

21h05 - Marine Le Pen : "La première étape qui doit conduire les Français à l'Élysée est franchie." Au cours d'une allocution, la présidente du Front national a estimé qu'il "est temps de libérer le peuple français." "Je suis la candidate du peuple. Je lance un appel à tous les patriotes, d'où ils viennent. Je les appelle à sortir des querelles périmées, il en va de l'intérêt supérieur du pays." Et de conclure : le second tour sera le choix entre "la grande alternance" et la "dérégulation".

20h58 - François Hollande a appelé Emmanuel Macron "pour le féliciter" à 20h15, a annoncé l'Élysée.

20h57 -
Alain Juppé appelle à voter pour Emmanuel Macron contre "l'extrême droite qui conduirait la France au désastre".

20h55 -
Jean-Claude Gaudin oppose les "valeurs républicaines" d'Emmanuel Macron, qu'il soutient, au vote pour le Front national qui "diviserait les Français".

20h52 -
Une nouvelle estimation de Kantar Sofres One-Point donne un nouvel ordre d'arrivée. Emmanuel Macron est en tête avec 23% des voix, devant Marine Le Pen (22%). Derrière, François Fillon est troisième avec 19,5% et Jean-Luc Mélenchon quatrième avec 19%.

20h50 - Sur RTL, Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, qualifie le résultat du premier tour de "séisme politique" et appelle les Français "à battre l'extrême droite".

20h49 - 
Suivez les dernières estimations en cliquant ici.

20h46 -
Anne Hidalgo appelle "sans ambiguïté" à voter Emmanuel Macron.

20h44 - François Fillon reconnaît sa défaite après des obstacles "trop nombreux, trop cruels" : "Je voterai en faveur d'Emmanuel Macron". Le candidat de la droite laisse, en revanche, ses électeurs choisir "en conscience" pour le second tour.

>
Francois Fillon reconnaît sa défaite après des obstacles "trop nombreux, trop cruels" et annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron Crédit Média : La Rédaction de RTL | Durée : | Date :

20h41 - François Fillon prend la parole.

20h34 -
Sur RTL, Jean-Marie Le Pen dépeint Emmanuel Macron comme "un homme inconnu qui se présente comme un personnage nouveau. C'était le candidat que souhaitait Marine Le Pen."

>
ARCHIVES RTL - Jean-Marie Le Pen au soir du premier tour de la présidentielle : "Emmanuel Macron tire le bénéfice de n'avoir rien fait" (23/04/2017) Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :

20h28 - Laurent Wauquiez (Les Républicains) demande aux électeurs de François Fillon à ne pas voter pour Marine Le Pen, sans préciser s'ils doivent voter pour Emmanuel Macron.

20h22 - Bernard Cazeneuve, premier ministre, appelle à voter pour Emmanuel Macron. 

"Ce soir la présence d'une candidate d'extrême droite au second tour de l'élection présidentielle, quinze ans après le choc d'avril 2002, appelle une position claire et forte de tous les républicains. C'est la raison pour laquelle je les appelle solennellement à voter pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle pour battre le Front national et faire échec à son projet funeste de régression de la France et de division des Français", a-t-il déclaré depuis l'Hôtel de Matignon.
20h20
- Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a appelé dimanche "tous les électeurs, y compris ceux de François Fillon" à voter pour Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, qualifiée derrière Emmanuel Macron selon des premières estimations. 
"Je lance un appel à tous les électeurs, et y compris bien sûr les électeurs qui ont fait le choix de M. Fillon, et qui ont pu avoir le sentiment qu'au premier tour on leur a un peu volé leur élection", a déclaré le député européen sur France 2, estimant que la candidate du FN avait réussi à imposer "le patriotisme à tous les niveaux".
20h17 - Pour Emmanuel Macron, "on tourne clairement aujourd'hui une page de la vie politique française".

20h11 -
La défaite de Benoît Hamon, "c'est l'échec de la fronde", pour Jean-Marie Le Guen.

>
Élection présidentielle 2017 : Benoît Hamon appelle à voter pour Emmanuel Macron Crédit Image : Joël SAGET / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :

20h09 - Benoît Hamon "assume pleinement (sa) responsabilité" et appelle à voter pour Emmanuel Macron. "J'appelle donc à battre fortement et le plus puissamment possible le Front national". Même si "celui-ci n'appartient pas à la gauche, je fais une distinction entre un adversaire politique et une ennemie de la République."

20h07 - Christian Estrosi appelle à voter pour Emmanuel Macron.

20h05 -
"Le moment de cicatriser ce qui est né de ces affrontements idéologiques est venu", a dit François Bayrou, soutien d'Emmanuel Macron sur TF1, qui appelle "au rassemblement". Pour le président du MoDem, le premier tour de la présidentielle a montré "une France déchirée".

20h04 - Revivez l'annonce des résultats sur RTL.

>
Présidentielle 2017 : Macron et Le Pen qualifiés pour le second tour Crédit Média : RTLnet | Date :

20h02 - Quinze ans après son père, Marine Le Pen se qualifie pour le second tour. Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, les deux partis de gouvernement, le Parti socialiste et Les Républicains, sont éliminés dès le premier tour.

20h : Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont au second tour avec 23% des voix chacun. François Fillon et Jean-Luc Mélenchon à égalité à 19%.

19h57 - Les résultats seront annoncés dans trois minutes.

19h38 - Jean-Luc Mélenchon arrive sous les applaudissements à son QG.

19h25 - François Fillon est arrivé à son QG.

19h23 -
Chez Marine Le Pen, on distribue déjà le tract du meeting du 1er mai à Villepinte. La confiance est absolue, selon Benjamin Sportouch, rédacteur en chef adjoint du service politique de RTL.

19h18 -
Du côté de Benoît Hamon, la "petite salle" de la Mutualité a été ouverte. Les militants du Mouvement des jeunes socialistes, qu'il a lui-même présidé, sont au rendez-vous.

19h14 -
Selon Julien Fautrat, journaliste RTL, Marine Le Pen a passé l'après-midi à préparer les deux versions de son discours, qu'elle doit prononcer très rapidement après la publication des résultats.

19h11 -
François Fillon aurait quitté son domicile pour rejoindre son QG de campagne, selon notre journaliste Dominique Tenza.

19h08 - Selon Kantar Sofres One-Point, la participation finale du premier tour de la présidentielle est estimée à 78%. L'abstention à 22%.

19h00 -
La majorité des bureaux de vote ferment leurs portes. Seuls les électeurs de certaines grandes villes peuvent continuer à voter.

18h55 -
Sur RTL, Alain Duhamel explique que cette campagne a mis en avant des candidats. "Les performances ont été des performances de candidats, mais n'ont pas du tout été des performances de programmes. Ce que l'on a vu, c'est le talent de certains candidats, l'absence de talent de certains autres."

18h53 -
Un gros dispositif de sécurité (trois barrages, des portiques et des fouilles) a été mis en place au QG de François Fillon, selon notre correspondant Dominique Tenza, qui explique qu'au 4e étage, la cellule "Remontée des résultats" attend avec impatience les premiers dépouillements.

18h48 -
Tous les candidats passeront leur soirée électorale à Paris, sauf Marine Le Pen, qui interviendra depuis son fief d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).

18h40 -
Selon Le JDD, Luc Chatel et Nathalie Kosciusko-Morizet sont arrivés au QG de François Fillon. François Baroin serait également sur place, selon Le Monde.

18h33 - 
Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont les candidats les plus cités sur Google, en ce jour de premier tour de la présidentielle.

18h30 -
Selon Le Figaro, François Fillon devrait prendre la parole dans la foulée des résultats, entre 20h et 20h30.

18h24 -
Sur RTL, Alain Duhamel, éditorialiste, dit que l'"on peut pressentir un dégagisme ambiant", à moins de deux heures des résultats.

18h20 - 
Marine Le Pen s'exprimera ce soir à l'Espace François-Mitterrand d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), selon Julien Fautrat, journaliste RTL présent sur place.

18h12 - 
Une note confidentielle, rédigée de concert par les services de renseignement et la Direction centrale de la sécurité publique et révélée par Le Parisien, met en avant les risques autour du scrutin. Selon les policiers, les tensions pourraient être exacerbées en cas de qualification de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon au second tour. 

18h06 -
Il vous reste moins d'une heure pour aller voter. Les électeurs de certaines grandes villes pourront déposer leur bulletin dans l'urne jusqu'à 20 heures.

18h04 - 
François Fillon n'est pas attendu à son QG avant 19 heures, selon les informations de Dominique Tenza, journaliste RTL. 

17h57 - Selon Kantar Sofres One-Point, le taux d'abstention s'élève à 22% à 18h.

17h54 -
À Trappes (Yvelines), fief électoral de Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, la participation s'élève à 59,25% à 17h, soit dix points de plus qu'à la même heure en 2012.

17h50 -
Sur Twitter, Donald Trump a estimé que "l'élection qui se déroule en ce moment en France est très intéressante". Trois jours plus tôt, le président américain avait commenté l'attentat terroriste perpétré sur l'avenue des Champs-Élysées. Il prédisait que cet événement aurait "un énorme effet" sur l'issue du scrutin.

17h45 - 
Des anomalies ont été constatées dans un bureau de vote du XVe arrondissement de Paris. Plusieurs électeurs ont constaté qu’un bulletin avait déjà été glissé dans leur enveloppe.

17h31 -
Dans le détail, l'Aveyron (77,89%), la Haute-Garonne (76,89%), le Cantal (76,62%), les Côtes d'Armor (76,31%) et le Puy-de-Dôme (76,10%) figurent dans le top 5 des départements qui ont le plus voté à 17h. À l'inverse, la Haute-Corse (63,05%), le Val-de-Marne (62,15%), la Seine-Saint-Denis (61%), les Ardennes (60,61%) et la Corse-du-Sud (60,13%) ferment la marche.

17h13 - Selon les premières estimations, l'abstention est évaluée entre 19% et 22% sur l'ensemble de ce premier tour. 

17h00
- Les bureaux de la France métropolitaine sont ouverts depuis ce dimanche matin, 8 heures. Tous les candidats à la présidentielle ont voté. À 17 heures, le taux de participation s'élève à 69,42%. À la même heure en 2012, 70,59% des Français s'étaient rendus aux urnes.

16h45 - Bonjour et bienvenue pour suivre cette soirée électorale. La journée du premier tour de la présidentielle, marquée par le vote des candidats et quelques polémiques, est à revivre sur RTL.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788231933
Élection présidentielle 2017 : Macron, Le Pen... revivez le premier tour
Élection présidentielle 2017 : Macron, Le Pen... revivez le premier tour
MINUTE PAR MINUTE - Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront au second tour, dimanche 7 mai.
https://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-resultats-election-presidentielle-2017-7788231933
2017-04-23 17:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PP84gwxOYfkRWwphfnJnBg/330v220-2/online/image/2017/0423/7788251190_les-bulletins-de-vote-lors-du-premier-tour-de-la-presidentielle-2017.jpg