3 min de lecture Présidentielle 2017

Emmanuel Macron présente ses mesures sur l'environnement

Le candidat à la présidentielle était l'invité de l'Organisation non gouvernementale WWF-France, ce jeudi 9 février. Il a formulé plusieurs propositions en matière d'écologie.

Emmanuel Macron, le 14 janvier 2017
Emmanuel Macron, le 14 janvier 2017 Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Clarisse Martin

Accusé par ses détracteurs de ne pas avoir de programme, Emmanuel Macron commence à distiller ses propositions. Après une série de propositions égrainées lors de son meeting à Lyon, le candidat à la présidentielle du mouvement "En Marche !" se lance sur un sujet où il est attendu au tournat : l'écologie.

L'écologie représente un enjeu important pour Emmanuel Macron, qui a pris de l'ampleur depuis la victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche. L'ancien ministre de l'économie est l'invité de WWF France jeudi 9 février. Une occasion pour lui de ne pas laisser ce sujet à ses deux rivaux de gauche, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

L'ONG dirigée par Pascal Canfin, ancien ministre de François Hollande, va ainsi organiser tout au long de la campagne ce qu'elle a baptisé des "#PandaLive". Concrètement : chaque candidat à la présidentielle sera interrogé et testé pour voir à quel point son programme est suffisamment "vert". Le tout retransmis en direct sur Facebook. Emmanuel Macron devrait ainsi aborder des sujets comme la gestion des déchets, la qualité de l'air ou encore la réduction de la part du nucléaire en France.

Revivez les annonces d'Emmanuel Macron face à WWF-France

12h36 - Pour conclure cet échange, Emmanuel Macron défend son projet écologique comme étant un "projet de civilisation où chacun doit trouver sa place". Car même s'il admet avoir un rapport décomplexé à l'argent, l'argent "ne se mange pas, ne se respire pas et ne sème pas", expose-t-il.

12h30 - Après plusieurs questions sur la biodiversité, la réintroduction de l'ours dans les Pyrénées, Emmanuel Macron répond à l'une d'elles. S'il était un animal, il serait un "aigle des Pyrénées". 

À lire aussi
Alain Juppé, le 14 septembre 2020 présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Sur les abattoirs, l'ancien ministre veut une modernisation des structures.  À son sens une exigence du bien être animal mais aussi humaine, défend le candidat. "Dans la modernisation de notre agriculture, il faut prendre en compte le bien-être animal. "Emmanuel Macron souhaite également interdire d'ici à l'horizon 2025 la commercialisation d’œufs de poules élevées en batterie.

12h18 - Emmanuel Macron, autrefois favorable au diesel lorsqu'il était ministre de l'Économie et de l'Industrie change de position. Sans prendre un engagement comme celui d'Anne Hidalgo de supprimer le diesel à Paris d'ici à 2025, le candidat veut augmenter la fiscalité sur le diesel, pour l'aligner sur celle de l'essence progressivement, et mettre en place une prime à la conversion de 1.000 euros pour les ménages modestes achetant un véhicule neuf ou d'occasion, hybride, électrique ou non-diesel.

12h10 - Sur Notre-Dame-des-Landes, Emmanuel Macron n'est pas catégorique. Plutôt favorable au projet, il se donne six mois après son élection pour analyser la situation. Le candidat refuse l'évacuation de la ZAD ou le recours à la violence, et veut réexaminer le projet de réaménagement de Nantes-Atlantique, l'aéroport actuel.

12h06 - "Il n'y aura aucune exploitation ou exploration de gaz de schiste sous mon quinquennat", martèle le candidat à la présidentielle. Mais sur les OGM, s'il ne compte pas les autoriser, Emmanuel Macron veut que la recherche publique reprenne pour qu'elle ne soit pas entre les mains de groupes privés internationaux comme Monsanto-Bayer. 


12h00 - Alors qu'une explosion s'est produite à l'EPR de Flamanville, la question du nucléaire est abordée. Il explique avoir une position "réaliste", mais pas "conservatrice". L'ancien ministre de l'Économie prend l'engagement de donner une visibilité sur la totalité du calendrier des appels d'offres sur les projets d'ENR (énergies renouvelables), dès le début du quinquennat. Il s'engage à avoir une procédure simplifiée sur la production des ENR, "les raccourcir dans le temps". 

11h47 - Le candidat d'En Marche ! s'engage à ne pas délivrer de nouveau permis d'exploitation d'hydrocarbures et gaz dans les eaux françaises territoriales.

11h45 - Après avoir exposé sa vision de l'écologie, Emmanuel Macron annonce un plan d'investissement dont l'écologie sera l'un des piliers, sans donner davantage de détails pour l'heure.

11h35 - Emmanuel commence à répondre aux questions lors du Panda Live de WWF France. Il va présenter sa vision de l'écologie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Écologie La République En Marche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants