7 min de lecture Gouvernement

Collomb, Ferrand, Goulard : découvrez les membres du gouvernement de Macron

MINUTE PAR MINUTE - Le gouvernement d'Édouard Philippe est composé de poids lourds des Républicains et de proches d'Emmanuel Macron.

Les ministres du gouvernement Macron
Les ministres du gouvernement Macron Crédit : Photos AFP / Montage RTLNet
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

C'est le jour J. Le premier gouvernement du quinquennat d'Emmanuel Macron a été dévoilé ce mercredi 17 mai. Cette nouvelle équipe, voulue par le président de la République, devra être d'une probité irréprochable, paritaire, ouverte à la société civile et surtout "et de droite et de gauche", une rupture dans la vie politique. Signe de la primauté donnée à l'éthique, l'annonce de cette équipe a été retardée de 24 heures, afin de vérifier la situation fiscale de chacun et l'absence de conflits d'intérêt. 

Emmanuel Macron a nommé des éléments clés de sa campagne au sein du gouvernement, comme Gérard Collomb, Richard Ferrand et Sylvie Goulard. Le président de la République a aussi concrétisé l'appel d'air en direction des Républicains, lancé avec la nomination d'Édouard Philippe à Matignon, en nommant Bruno Le Maire à Bercy et Gérald Darmanin à l'Action et des Comptes publics.

Suivez l'annonce du gouvernement

19h33 - Que disaient les ministres d'Emmanuel Macron... avant d'intégrer son gouvernement ?

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 9 avril 2019 temps de travail
Allongement de la durée de travail : la position d'Emmanuel Macron très attendue

17h46 - Au micro de RTL, Gérald Darmanin déclare : "Je préfère toujours mon pays à mon parti. Je suis avant tout gaulliste. Le Général de Gaulle disait 'ce n'est pas la droite la France, ce n'est pas la gauche la France'. Bien sûr on a des convictions, mais il me semble que le président de la République a donné les assurances pour que ces convictions et ces sensibilités existent dans un moment très particulier où les deux grands partis n'ont pas été au second tour de l'élection présidentielle". 

Une réaction à écouter ici : 

>
Gouvernement Macron : "Je préfère toujours mon pays à mon parti", affirme Darmanin Crédit Média : Brice Dugénie | Durée : | Date :

17h03 - Bernard Accoyer, le secrétaire général des Républicains a réagi à la nomination de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin au gouvernement : "L’objectif principal de ce gouvernement provisoire et de confusion est de brouiller les repères des Français dans la campagne des élections législatives. Le Président de la République cherche à verrouiller le débat démocratique dans une alternative inacceptable entre En Marche et les extrêmes". Il annonce que les membres des Républicains nommés ne font plus partie des Républicains.

16h30 - Voici un focus sur Mounir Mahjoubi, nommé secrétaire d'État chargé du Numérique. Il est issu de la société civile et a été le directeur de la campagne numérique d'Emmanuel Macron.
>> Découvrez son portrait 
Lors de la campagne, le président de la République alors candidat, avait misé sur un programme orienté sur le numérique. Fracture numérique, administration, innovation, données numériques... Voici les chantiers dont il devra s'occuper.

16h28 - Jean-Luc Mélenchon dénonce "un gouvernement de droite".

16h17 - Les passations de pouvoirs s'enchaînent. Voici celle entre Stéphane Le Foll et Jacques Mézard au ministère de l'Agriculture.

16h15 - Jean-Christophe Cambadélis a réagi sur Twitter.

16h - La passation de pouvoir est en cours entre Matthias Fekl et Gérard Collomb au ministère de l'Intérieur

15h53 - Voici un focus sur les nominations de Gérald Darmanin et Bruno Le Maire : 

"Il y a un premier ministre de droite. Ce qui est confié à ses amis politiques est essentiel. Le fait que ce soit le bloc économique qui lui est confié, c'est une signification évidement. Pour la droite qui reste dans l'opposition, c'est embarrassant. Cela leur enlève beaucoup d’arguments", analyse Alain Duhamel. Mais Marie-Bénédicte Allaire, journaliste au service économie de RTL, souligne que "dans la hiérarchie du gouvernement, Bruno Le Maire n'arrive que neuvième".

François Baroin, chef de file des Républicains pour les élections législatives "regrette" l'entrée au gouvernement de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Tous les trois (avec Édouard Philippe ndlr), "ils sont partis, c'est leur choix, ça leur appartient. Je le regrette à titre personnel, sans que ça remette en cause les liens d'amitié que j'ai avec eux. Je ne déchire pas pour ma part plusieurs années de combat que j'ai partagés avec eux", a déclaré le sénateur-maire LR de Troyes. 

15h45 - À l'antenne de RTL, Emmanuelle Cosse estime que la nomination de Nicolas Hulot aura "beaucoup à faire pour convaincre au sein du gouvernement (...) Il aura besoin de soutien, et il n'en a pas beaucoup dans ce gouvernement. C'est une très bonne nouvelle mais ce n'est pas seulement cette nomination qui peut changer quelque chose". 

L'ancienne ministre du Logement souligne qu'aucun ministre ne reprendra son portefeuille dans le gouvernement d'Emmanuel Macron. "L'expérience nous a montré qu'à chaque fois qu'il n'y avait pas de ministre du Logement, le logement et le bâtiment était en crise. C'est une erreur et j'espère qu'ils reviendront dessus".

15h41 - Le gouvernement d'Emmanuel Macron respecte-t-il la parité ? 
>> La réponse par ici, sur RTL Girls

15h34 - Selon Alain Duhamel, les 'prises' du côté de la droite sont importantes (...) C'est un gouvernement réellement d'ouverture et de recomposition. Il y a à la fois du renouvellement avec des personnes que l'on ne connaissait pas et aussi la gauche, le centre et la droite". "C'est aussi un gouvernement de 'remerciement', car il est composé de Richard Ferrand, Christophe Castaner et Gérard Collomb", ajoute Elizabeth Martichoux.

>
Alain Duhamel : "C'est un gouvernement d'ouverture et de recomposition" Crédit Média : RTLnet | Date :

15h13 - Voici 4 points à retenir sur le premier gouvernement d'Emmanuel Macron : 

1. Le président de la République a nommé un gouvernement paritaire de 22 membres (18 ministres et 4 secrétaire d'État). 
>> Découvrez notre diaporama avec tous les membres du gouvernement.

2. Il est composé de trois ministres d'État qui sont Gérard Collomb à l'IntérieurNicolas Hulot à la Transition écologique et François Bayrou à la Justice

3. À gauche, Jean-Yves Le Drian est nommé ministre des Affaires étrangères

4. À droite, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'ÉconomieGérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics. Le gouvernement dirigé par Edouard Philippe compte également quatre secrétaires d'État rattachés à Matignon. 

15h12 - Le premier Conseil des ministres aura lieu jeudi 18 mai à 11 heures.

15h04 - Voici la liste des membres du gouvernement

Gérard Collomb, ministre d'État et ministre de l'Intérieur
Nicolas Hulot, ministre d'État et ministre de la Transition écologique et solidaire
François Bayrou, ministre d'État Garde des Sceaux et ministre de la Justice
Sylvie Goulard, ministre des Armées 
Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères
Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Françoise Nyssen, ministre de la Culture
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie
Muriel Penicaud, ministre du Travail
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation 
Jacques Mézard, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation,
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics
Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Annick Girardin, ministre des Outre-mer
Laura Flessel, ministre des Sports
Elizabeth Borne, ministre auprès du ministère de la Transition écologique, chargée des Transports
Marielle de Sarnez, ministre chargée des Affaires européennes
Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement
Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique
Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées

15h - Alexis Kohler dévoile gouvernement

13h59 - Selon Vincent Derosier, journaliste politique chez RTL, "il y aura aussi une vague de jeunes espoirs féminins qui n'ont jamais fait de politique. Peut-être Amélie Castéra-Oudéa, 39 ans, ancienne espoir du tennis français qui pourrait être nommée au spot. Ce qui semble acquis c'est la présence de Gérard Collomb, maire de Lyon au ministère de l'Intérieur ou de François Bayrou à la justice. À droite, Nathalie Koscisuko-Morizet, Jean-Pierre Raffarin ou Jean-Louis Borloo ne devraient pas être de ce premier gouvernement. Mais le chef de l'État aimerait au moins débaucher un élu Les Républicains de poids pour semer encore plus le trouble chez Les Républicains".

13h30 - Nicolas Hulot, Bruno Le Maire, Jean-Yves Le Drian... Des noms reviennent à plusieurs reprises à l'évocation de certains ministères. Découvrez les potentiels ministrables dans le nouveau gouvernement.

12h52 - Cité parmi les potentiels ministres annoncés cet après-midi, Érik Orsenna dément formellement. Auprès d'un journaliste de LCP, l'écrivain et académicien affirme par ailleurs ne pas avoir de compte Twitter, tandis qu'un profil à son nom affirme qu'il a "accepté" l'"offre" d'Édouard Philippe.

12h35 - Composé un mois avant les législatives, le gouvernement d'Édouard Philippe va-t-il disposer d'une marge de manœuvre pour se mettre au travail ? L'obtention ou non d'une majorité aux prochaines élections ne sera pas sans conséquences.

12h14 - Nicolas Hulot est pressenti pour piloter la politique environnementale de l'exécutif, à la tête d'un "ministère de la transition écologique". 

11h53 - Selon Le Canard Enchaîné, Alain Juppé aurait mis en garde Édouard Philippe avant qu'il n'accepte de prendre la tête de Matignon  : "Vous allez passer pour un traître".

11h12 - Objectif en vue des législatives des 11 et 18 juin : obtenir au Parlement "une large majorité présidentielle, base de l'action du futur du gouvernement" et "marginaliser les oppositions des anciens partis de gouvernement en dessinant un arc de soutien allant des "progressistes" de l'ancien PS au centre-droite", explique le politologue Olivier Ihl à l'AFP.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Emmanuel Macron Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788579164
Collomb, Ferrand, Goulard : découvrez les membres du gouvernement de Macron
Collomb, Ferrand, Goulard : découvrez les membres du gouvernement de Macron
MINUTE PAR MINUTE - Le gouvernement d'Édouard Philippe est composé de poids lourds des Républicains et de proches d'Emmanuel Macron.
https://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-emmanuel-macron-edouard-philippe-gouvernement-7788579164
2017-05-17 11:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/u4cbAwthTOsTgsFpEPpc4A/330v220-2/online/image/2017/0517/7788584639_gouvernement-macron.jpg