1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron s'apprête à faire un joli cadeau financier aux chasseurs
1 min de lecture

Emmanuel Macron s'apprête à faire un joli cadeau financier aux chasseurs

Info RTL CONFIDENTIELS RTL - L'Élysée tente de séduire les chasseurs. Selon nos informations, le permis de chasse national devrait voir son montant réduit de moitié. Un geste évidemment politique.

Un chasseur patiente avec son chien dans les marais de Graignes (Manche), le 21 août 2010  (Illustration).
Un chasseur patiente avec son chien dans les marais de Graignes (Manche), le 21 août 2010 (Illustration).
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Emmanuel Macron s'apprête à faire un joli cadeau financier aux chasseurs
02:57
Générique 1
Vincent Derosier
Journaliste

Décidément entre Emmanuel Macron et les quelque 6 millions de chasseurs, c'est du sérieux. Il y a d'abord eu les photos souvenir à côté de sangliers abattus (c'était pendant le fameux week-end présidentiel au château de Chambord). Le chef de l'État s'est aussi prononcé en faveur de la chasse à courre.

Et voici maintenant le petit coup de pouce financier. D'après nos informations, le permis de chasse national (celui qui permet de chasser partout sur le territoire, et pas seulement dans son département) passera de 400 à 200 euros. Cinquante pour cent de réduction, les soldes avant l'heure !

C'est une des demandes phares des chasseurs depuis longtemps. Le Président Macron avait promis, en février, d'avancer sur le dossier. C'est chose faite. Bercy devrait se charger de l'annoncer. D'après l'Élysée, ce sera dans le courant du mois de juin.

Un geste politique

C'est évidemment un geste politique. La France, c'est 1,2 million de chasseurs actifs et 5 qui possèdent un permis. Faites le calcul. Ce petit geste a un coût. C'est un manque à gagner pour l'État.

À lire aussi

Mais les chasseurs, c'est autant d'électeurs dont Emmanuel Macron ne veut pas se couper. C'est aussi le symbole d'une France rurale. Le Président n'arrive pas à se défaire de cette image de "président des villes", il le sait.

C'est pour cela, notamment, qu'il a choisi le 13 Heures de TF1 jeudi 12 avril. Apparaître proche des préoccupations des chasseurs de France, ça ne peut pas lui nuire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/