1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron recadre les armées : "Je suis votre chef"
1 min de lecture

Emmanuel Macron recadre les armées : "Je suis votre chef"

Face aux pressions exercées par le général de Villiers mercredi 12 juillet, le président de la République a rappelé à l'ordre la communauté militaire.

Emmanuel Macron à l'Hôtel de Brienne, jeudi 13 juillet
Emmanuel Macron à l'Hôtel de Brienne, jeudi 13 juillet
Crédit : Matthieu Alexandre/AP/SIPA
Maxime Magnier & AFP

Il n'aura pas fallu bien longtemps à Emmanuel Macron pour répondre aux critiques d'un des militaires les plus expérimentés de France. Mercredi 12 juillet, le général de Villiers, chef d'état-major des armées, avait vivement critiqué la baisse des dépenses annoncée par Édouard Philippe la veille. Ce jeudi, le chef d'État a donc tenu à mettre les points sur les "i".

"Je considère qu'il n'est pas digne d'étaler certains débats sur la place publique", a-t-il lancé à l'Hôtel de Brienne devant la communauté militaire, dans une allusion transparente au général Pierre de Villiers. "J'ai pris des engagements. Je suis votre chef. Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir", a aussi déclaré le président, ajoutant : "Et je n'ai à cet égard besoin de nulle pression et de nul commentaire".

"Un effort a été demandé pour cette année à tous les ministères, y compris le ministère des Armées", a souligné le chef de l'État. "Il était légitime, il était faisable sans attenter en rien à la sécurité de nos troupes, à nos commandes militaires et à la situation telle qu'elle est aujourd'hui", a-t-il dit.

Mercredi, devant une cinquantaine de députés réunis au sein de la commission de la Défense au Palais Bourbon, le chef d'état-major avait annoncé qu'il ne se laisserait "pas b..." par Bercy et ses coupes budgétaires, mettant même en balance sa démission, alors qu'il vient d'être prolongé dans ses fonctions. "Je ne pourrai plus regarder mes gars dans les yeux si on réduit encore nos moyens", avait-il aussi lancé aux élus qui l'écoutaient, selon Les Échos.

À lire aussi

Lors de son allocution de jeudi, et outre ce recadrage, Emmanuel Macron a tout même annoncé une "remontée du budget du ministère des Armées dont les crédits budgétaires seront portés à 34,2 milliards d'euros, dont 650 millions d'euros de provisions pour les opérations extérieures".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/