1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron "pas contre" un deuxième jour de solidarité non payé
1 min de lecture

Emmanuel Macron "pas contre" un deuxième jour de solidarité non payé

Sans pour autant entrer dans le détail, le président de la République s'est dit favorable à la mise en place d'un deuxième jour férié travaillé. "Il faut regarder", a-t-il indiqué.

Emmanuel Macron, le 15 avril 2018
Emmanuel Macron, le 15 avril 2018
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP / POOL
Marie-Pierre Haddad

"Une piste intéressante". Voici la réponse d'Emmanuel Macron concernant l'hypothèse émise par Agnès Buzyn sur la mise en place de "deux lundis de Pentecôte travaillés". "Est-ce que ça a bien marché la dernière fois ? Je ne suis pas contre, je pense que c'est une piste intéressante, il faut le regarder", a-t-il répondu, lors de son interview sur BFMTV et Mediapart

Plus généralement sur sa politique, Emmanuel Macron a balayé toute "coagulation" des "mécontentements". "Je conteste l'orientation de votre question qui viserait à voir une logique ou à vouloir créer une coagulation dans ces mécontentements. Il n'y en a pas tant que cela. Le mécontentement des cheminots a peu à voir avec le mal-être profondément légitime à l'hôpital qui dure depuis des années...", a-t-il répondu avant de préciser "entendre toutes les colères". 

Sondage
Financement de la dépendance : faut-il créer une 2nde journée de solidarité ?*
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/