1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron affirme qu'il ne parlait pas des 35h

Emmanuel Macron affirme qu'il ne parlait pas des 35h

Au lendemain de sa déclaration fracassante sur les 35h à l'université d'été du Medef, Emmanuel Macron a tenté d'expliquer ses propos.

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie à l'université d'été du Medef.
Emmanuel Macron, ministre de l'Économie à l'université d'été du Medef.
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Emmanuel Macron a assuré, dans une déclaration transmise vendredi à l'AFP, qu'il ne "parlai(t) pas des 35 heures" lorsqu'il a évoqué les "fausses idées" de la gauche jeudi devant l'Université d'été du Medef, affirmant que le travail est "le plus beau combat de la gauche".

"Je ne parlais pas des 35 heures mais du rapport au travail. Il en faut plus, pas moins. C'est le plus beau combat de la gauche, car le travail, c'est le moteur de l'émancipation individuelle", a déclaré Emmanuel Macron, alors que son discours devant le Medef a suscité des critiques au sein du PS réuni en université d'été à La Rochelle et une mise au point très ferme de Manuel Valls. Le Premier ministre a assuré qu'il n'y aurait aucune "remise en cause des 35h" et que "les petites phrases font mal à la vue publique".

Macron comparé à Sarkozy

Les déclarations du ministre de l'Économie font tache pour le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.  Il estime que les conséquences de tels propos sont désastreuses au moment même où il souhaitait de l'apaisement au parti socialiste. Chef de file des frondeurs, Christian Paul a préféré manier l'ironie. "Je croyais que Nicolas Sarkozy était de retour mais je n'avais pas compris qu'il était de retour au gouvernement".

Il y a tout juste un an, Emmanuel Macron avait accordé une interview au Point, avant d'être nommé au gouvernement, dans laquelle il avait déjà jeté un pavé dans la mare. Il s'était déclaré à l'époque favorable à une dérogation des 35h

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/