3 min de lecture Présidentielle 2017

Emmanuel Macron : 3 questions pour comprendre ce qu'il se passe avec la Russie

ÉCLAIRAGE - Le mouvement politique d'Emmanuel Macron affirme que la Russie se cache derrière une multitude de cyberattaques.

Emmanuel Macron, le 10 février 2017
Emmanuel Macron, le 10 février 2017 Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Emmanuel Macron et la Russie sont-ils entrés en conflit ? La situation est jugée "très préoccupante" par l'équipe du candidat à l'élection présidentielle, comme le rapporte Le Journal du Dimanche. Le fondateur d'"En Marche !" serait victime de "plusieurs centaines d'attaques quotidiennes" qui vise "notre base de données et nos boîtes mail, mais aussi notre réputation", ajoute-t-on chez les proches d'Emmanuel Macron. 

Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement politique, a expliqué sur France 2 ce lundi 13 février : "Aujourd'hui il faut regarder les faits : deux grands médias, Russia Today et Sputnik, qui appartiennent à l'État russe, font leur quotidien de la diffusion, de la propagation, de fausses nouvelles. Ensuite ces nouvelles sont reprises, sont citées et viennent peser sur notre vie démocratique". 

1. Des mails compromettants ?

Julian Assange, le fondateur de Wikileak, a affirmé qu'il avait en sa possession "des informations intéressantes concernant l'un des candidats à la présidence". Il fait référence à des courriers retrouvés lors de l'affaire des mails de Hillary Clinton et son directeur de campagne John Podesta. Comme l'explique Le Parisien, le mail est intitulé "Rencontre à Paris avec Manuel Valls". Il "évoque une invitation du premier ministre français et de son ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, destinée à Hillary Clinton pour dîner, suivi, le lendemain, de tables rondes en présence de nombreux dirigeants politiques européens".

À lire aussi
Emmanuel Macron face aux maires, dans l'Eure Emmanuel Macron
Débat : "Il y a un côté cure de jouvence" pour Macron, dit Roquette

Ces informations vont alors être reprises par les sites Sputnik et Russia Today. Ils multiplient les avertissements. "Vu l'impact de Wikileaks sur la présidentielle américaine, il n'est pas surprenant que le monde soit de plus en plus intéressé par les fuites à venir", note le premier site comme le rapporte le journal. Même chose pour le second : "Les dernières déclarations de Julian Assange aux médias russes laissent penser que des informations plus compromettantes sur Emmanuel Macron pourraient être révélées".

2. Pourquoi parle-t-on d'une interview dans "Sputnik" ?

Début février, le député de l'Aube, Nicolas Dhuicq, explique, dans un entretien à Sputnik, que "concernant sa vie privée, ça commence à se savoir à l’heure où nous parlons. Macron est quelqu’un qu’on appelle le 'chouchou' ou le 'chéri' des médias français, qui sont détenus par un petit nombre de personnes, comme tout le monde le sait. Par ailleurs, l’un de ses soutiens est le célèbre homme d’affaires Pierre Bergé, un associé et amant de longue date d’Yves Saint Laurent, qui est ouvertement homosexuel et défend le mariage pour tous. Il y a un très riche lobby gay qui le soutient".

Le Huffington Post rappelle que le député n'en est pas à sa première polémique. Lors du débat sur le Mariage pour tous, il avait déclaré : "Vous me permettez de considérer que souvent le terroriste a un défaut. Il n'a jamais rencontré l'autorité paternelle. Le plus souvent, il n'a jamais eu de rapport avec les limites et avec le cadre parental".

Emmanuel Macron a répondu à la polémique. Interrogé par Mediapart, le candidat à l'élection présidentielle indiquait que "ceux qui s'amusent à créer des rumeurs me fatiguent. Moi, en tout cas, je ne chan­ge­rai pas de vie pour eux. Je n'ai pas de double vie, et je tiens plus que tout à ma vie familiale et à ma vie maritale".

3. Pourquoi Macron serait-il une cible ?

En réponse aux déclarations du numéro deux d'"En Marche !". Les médias RT et Spoutnik ont "rejeté catégoriquement" ce mardi 14 février les accusations. De son côté, Richard Ferrand insiste que le fait qu'il n'accuse pas la Russie de travailler contre Emmanuel Macron. 

"Je ne dis pas cela. Je dis que il y a ça d'un côté et il y a des centaines, voire des milliers, d'attaques sur notre système numérique, sur notre base de données, sur nos sites. Et comme par hasard cela vient des frontières russes (...) Moyennant quoi, ce que nous demandons solennellement c'est que les plus hautes autorités de l'État se saisissent de ce phénomène pour garantir qu'il n'y aura pas d'ingérence d'une puissance étrangère dans notre vie démocratique", a-t-il poursuivi. 

Et si l'ancien ministre de l'Économie est une cible, c'est parce qu'il "veut une Europe forte, (...) une Europe qui pèse lourd, y compris face à la Russie, là où d'autres sont plus familiers, plus amicaux du régime russe (...) Il est clair que l'extrême droite et la droite et leurs candidats sont plutôt bien vus. Tandis que nous, nous promouvons une Europe forte, une Europe puissante, et évidemment, objectivement, un certain nombre de médias russes manifestement n'en veulent pas". Un communiqué a été envoyé aux adhérents afin de sensibiliser sur un "phénomène nouveau et inquiétant (...) Il s'agit de l'ingérence d'un régime russe déterminé à déstabiliser l'un des candidats susceptibles de remporter cette élection : Emmanuel Macron".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787231062
Emmanuel Macron : 3 questions pour comprendre ce qu'il se passe avec la Russie
Emmanuel Macron : 3 questions pour comprendre ce qu'il se passe avec la Russie
ÉCLAIRAGE - Le mouvement politique d'Emmanuel Macron affirme que la Russie se cache derrière une multitude de cyberattaques.
https://www.rtl.fr/actu/politique/emmanuel-macron-3-questions-pour-comprendre-ce-qu-il-se-passe-avec-la-russie-7787231062
2017-02-14 15:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QXB2vLqYJKib0vtRxPrmwQ/330v220-2/online/image/2017/0213/7787231333_emmanuel-macron-le-10-fevrier-2017.jpg