2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie : qui est Pierre de Saintignon, le candidat poussé par Martine Aubry ?

PORTRAIT - À 67 ans, Pierre de Saintignon s'est lancé dans la bataille des régionales dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Il affrontera Marine Le Pen et Xavier Bertrand.

Pierre de Saintignon, le bras droit de Martine Aubry
Pierre de Saintignon, le bras droit de Martine Aubry Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les élections régionales approchent à grands pas. Dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen, Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon vont s'affronter en décembre prochain. Ce dernier incarne "le pari risqué" de Martine Aubry, comme le qualifie Le Monde. L'enjeu est de taille pour lui : peu connu du grand public, mais bien ancré dans l'actualité locale, ce proche de Martine Aubry doit contrecarrer l'avancée du Front national tout en faisant barrage à la droite.

"Pierre de Saintignon est notre meilleur candidat", a déclaré Martine Aubry dans un entretien à La Voix du Nord qui coupe court à toutes spéculation en ajoutant "si j'avais pensé que j'aurais été une meilleure candidate, croyez-moi, je le lui aurais dit ! Quand quelqu'un est meilleur que moi, je le reconnais".

Bras droit de Martine Aubry

Décrit comme étant "travailleur", "compétent" et "profondément honnête", il ne brille pourtant pas dans les sondages. Selon une première estimation Odoxa, pour Le Parisien et BFMTV, Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour. En ce qui concerne le second, la présidente du Front national remporterait la triangulaire avec 39% des votes, face à 32% pour Xavier Bertrand et 29% pour Pierre de Saintignon.
 
Pierre de Saintignon est le vice-président de la région du nord et aussi le premier adjoint de la maire de Lille. La bataille pour prendre la tête de la liste socialiste a été féroce. Face à lui, Patrick Kanner, Frédéric Cuvillier ou encore le député Bertrand Roman étaient dans la course. "Tous se sont finalement retirés au profit de Pierre de Saintignon, à la suite d'un deal passé avec Martine Aubry dans la perspective du congrès du Parti socialiste", explique France Info

Réputé pour être un travailleur implanté dans la région

Cet homme politique de 67 ans est surnommé "PDS" ou encore Batman, raconte Le Point. "C'est une sorte de Batman toujours en veille pour sauver la région, capable de descendre subitement dans une entreprise pour la sauver", raconte un journaliste économique lillois. Il est aussi décrit comme étant quelqu'un qui dort peu.  Il a l'habitude de dormir cinq heures par nuit. Selon L'Obs, il est réputé pour "son travail auprès des exclus et pour la création du pôle Euratechnologies dédié aux start up, souffre d’un lourd déficit de notoriété dans les départements voisins du Nord". 

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"


L'ancien ministre des Transports, Frédéric Cuvillier pourrait venir en aide à la tête de liste socialiste dans le département du Pas-de-Calais, selon une information de L'Obs. Il est choisi pour sa forte popularité en tant que maire de Boulogne-sur-Mer. "Mon implication signe notre volonté de combattre et va rebattre les cartes (...) Je serai une locomotive et nous travaillerons en équipe", explique-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Parti socialiste Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants