2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : un élu FN de Clermont-Ferrand suspendu après avoir appelé à voter Laurent Wauquiez

Dénonçant le manque d'intérêt pour la région de la tête de liste FN en Auvergne-Rhône-Alpes, l'élu frontiste Antoine Rechagneux assure que le candidat Les Républicains est le "mieux à même de défendre l'Auvergne".

Laurent Wauquiez, tête de liste Les Républicains en Auvergne-Rhône-Alpes, le 6 décembre au Puy-en-Velay.
Laurent Wauquiez, tête de liste Les Républicains en Auvergne-Rhône-Alpes, le 6 décembre au Puy-en-Velay. Crédit : Thierry Zoccolan / AFP
Marine Cluet et AFP

Au lendemain du premier tour des élections régionales, Laurent Wauquiez, la tête de LR-UDI-Modem en Auvergne-Rhône-Alpes arrivé premier avec  31,73% des voix, avait bénéficié d'un soutien des plus étonnants : celui d'Antoine Rechagneux, élu FN au conseil municipal de Clermont-Ferrand.

Lundi 7 décembre, ce dernier qualifiait sur Facebook les scores de la tête de liste FN Christophe Boudot (25,52%) de "catastrophiques", au contraire de ce dernier qui se félicitait de ses résultats historiques. Il appelait alors pas à voter pour Laurent Wauquiez, afin de faire barrage à la gauche au second tour des régionales, qui selon lui "n'est pas un patriote mais c'est peut-être le seul qui avait clairement pris position pour le "ni-ni"." Mal lui en a pris, car ce soutien lui a valu d'êtr suspendu de son parti a appris l'AFP mercredi 9 décembre auprès d'élus locaux du FN.

Je pense que (Laurent Wauquiez) est le mieux à même de défendre l'Auvergne

Antoine Rechagneux, élu FN au conseil municipal de Clermont-Ferrand
Partager la citation

"Monsieur Rechagneux, je n'en voulais pas sur ma liste. Il a voulu un poste, il ne l'a pas eu. Il essaie de l'avoir chez monsieur Wauquiez. Quand il a voulu tirer dans le dos du FN, nous l'avons exclu", avait déclaré lundi Christophe Boudot lors du débat du second tour des régionales dans les locaux du journal La Montagne.

De son côté, le chef de file FN au conseil municipal affirme "n'avoir reçu aucun courrier, ni coup de téléphone" l'informant de sa suspension du parti frontiste. Il persiste et signe : "Si Laurent Wauquiez passe, je serai content. Je pense qu'il est le mieux à même de défendre l'Auvergne. Il connaît bien les difficultés que connaissent les petites villes du monde rural en tant que maire du Puy-en-Velay", a dit à l'AFP Antoine Rechagneux, dénonçant "le manque d'intérêt" de Christophe Boudot pour la région auvergnate.

À lire aussi
Une personne glisse un bulletin dans une urne lors d'une élection (illustration) élections régionales
Coronavirus : repousser les élections régionales, une idée qui agite la majorité

"Je constate que le parti n'a pas réussi son pari d'arriver en tête dans notre région  Auvergne/Rhône-Alpes. Or, la priorité c'est de faire barrage aux socialistes", a-t-il martelé. "En mon âme et conscience, je reste fidèle à Marine le Pen mais je ne peux pas supporter l'idée que notre région continue à être sous le joug socialo-écolo-communiste", avait écrit-il Rechagneux sur la page Facebook du Rassemblement Bleu Marine de Clermont-Ferrand.

La bataille loin d'être gagnée pour Wauquiez

Des propos dont se désolidarisent des membres du FN dans le Puy-de-Dôme. "C'est une faute grave pour un élu du FN, a estimé Erik Faurot, ancien secrétaire départemental. "Il a bien été suspendu jusqu'à nouvel ordre. Peut-être n'a-t-il pas reçu la lettre qui a dû être envoyée aujourd'hui ou hier", a-t-il précisé.

Malgré son avance, Laurent Wauquiez devra batailler pour remporter la présidence de la nouvelle région car les listes du rassemblement EELV-PG (6,90%) et du Parti communiste (5,39%) se sont désormais ralliées à la liste du président sortant socialiste de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Rhône-Alpes Auvergne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants