3 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : "Rien ne dit pour l'heure que le FN gagnera une région", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Le parti de Marine Le Pen peut-il se retrouver à la tête de plusieurs régions ? Tout est dans le "si".

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Élections régionales 2015 : "Rien ne dit pour l'heure que le FN gagnera une région", analyse Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : Alba Ventura | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Les sondages se suivent et se ressemblent. Une enquête Ifop pour RTL montre que Marion Maréchal-Le Pen l'emporterait en PACA. Selon l'institut BVA, le Front national serait en passe de gagner également en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et progresserait dans d'autres régions, notamment en Normandie et Bourgogne - Franche-Comté. Cela veut dire que que FN peut gagner une deux ou trois régions si la droite et la gauche se maintiennent, s'il y a des triangulaires. C'est ce "si" qui est important. Dans ce scrutin, c'est la prime à celui qui arrive en tête. Mais - et c'est pour ça que tout est dans le "si" - cela dépendra de ce que feront les adversaires de Marion Maréchal-Le Pen et de Marine le Pen notamment, après le premier tour.

Le FN peut aussi faire chou blanc

Pour le moment, les candidats socialistes des régions PACA et Nord-Pas-de-Calais-Picardie - qui sont troisièmes dans les sondages - disent qu'ils se maintiendront. Mais il y a ce que l'on dit avant le premier tour et ce que l'on fait au soir du premier tour. Parfois, c'est tout l'inverse. Parce que si la gauche se retire, que feront ses électeurs ? Iront-ils à la pêche ? Voteront-ils pour les Républicains pour empêcher la victoire du FN ? En clair, y aura-t-il un "front républicain" ou pas ? Personne ne peut le dire aujourd'hui. C'est pour cela que le FN peut présider une ou plusieurs régions. Mais aujourd'hui on n'en sait rien.

Le Front national peut aussi faire chou blanc. D'autant que les sondeurs admettent qu'ils surévaluent le FN (entre deux et cinq points). Ils ont toujours beaucoup de mal à jauger l'impact de ce parti qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Souvenez-vous lors des élections départementales : on disait que le FN pouvait se retrouver à la tête d'un conseil général, qu'il allait y avoir une vague bleue marine. Cela n'a pas été le cas, même si le FN a poursuivi sa progression.

Le FN siphonne le parti de Sarkozy

Ce qui est incontestable aujourd'hui, c'est que comme le disent beaucoup d'instituts, les 25% du FN ne sont plus un plafond mais un plancher. Le Front national a des marges de manœuvres, notamment parce que la gauche s'effondre et parce que le contexte - les attentats, la sécurité, l'Europe - bénéficie au parti de Marine Le Pen.

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Lorsque vous regardez de près le sondage en PACA, on constate qu'il y a un transfert des électeurs les Républicains vers le Front national. L'Ifop a mesuré que sur 100 électeurs qui avaient voté Nicolas Sarkozy en 2012, 25% s'apprêtent à voter Marion Maréchal-Le Pen, et pas Christian Estrosi. Quel retournement de l'histoire si cela devait se confirmer : en 2007, c'était Nicolas Sarkozy qui siphonnait le FN. Le FN peut très bien continuer à élargir son assise, ça ne signifie pas qu'il remportera  une région. On verra. Même si pour Marine Le Pen, il ne s'agit plus de progresser mais de gagner.

Le carnet du jour

Qui sera le plus crédible sur le régalien, sur les questions de sécurité, les fonctions de l'État ? C'est la question qui agite Les Républicains en ce moment. En général, les ténors du parti sont assez d'accord pour dire que Nicolas Sarkozy incarne parfaitement le régalien. Même ses adversaires le disent. Sauf que pour eux il y a quand même un tout petit problème : "de 2002 à 2012, ministre de l'intérieur puis président de la République, le régalien c'est lui qui en avait la charge".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Front national Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants