2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : qui est Valérie Debord, la remplaçante de Nadine Morano ?

PORTRAIT - Valérie Debord succède à Nadine Morano écartée des élections régionales dans le Grand-Est après ses propos polémiques. Un retour sur le devant de la scène pour l'adjointe au maire de Nancy.

Valérie Debord, le 15 octobre 2015 à Paris
Valérie Debord, le 15 octobre 2015 à Paris Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Le verdict est tombé. Décriée après ses propos sur la France "pays de race blanche", Nadine Morano s'est vu retirer son investiture aux élections régionales en Meurthe-et-Moselle mercredi 7 octobre. La Commission nationale d'investiture (CNI) des Républicains a donc tranché contre l'eurodéputée alors que Nicolas Sarkozy avait demandé une lettre d'excuse après cette polémique.

Une sanction qui profite donc à Valérie Debord. Pressentie à ce poste depuis quelques jours, l'ancienne députée de Meurthe-et-Moselle remplace donc Nadine Morano. Philippe Richert, candidat à la présidence du Grand-Est, a "pris acte" de cette nouvelle investiture qui permet de tourner la page de cette polémique. "Le débat est clos (...) Nous pouvons revenir à l'essentiel, proposer un projet ambitieux aux habitants de l'Alsace, de la Champagne-Ardenne et de la Lorraine", a-t-il déclaré dans un communiqué. 

Une proche de Nicolas Sarkozy

Cette investiture constitue un véritable retour au premier plan pour Valérie Debord. Députée de Meurthe-et-Moselle de 2007 à 2012, elle est aussi adjointe au maire de Nancy, en charge du Logement, du Handicap et des Seniors. Elle est surtout une proche de Nicolas Sarkozy. En tant que déléguée générale adjointe de l'UMP, elle a défendu son bilan et sa campagne de 2012. Un statut, important sur la scène médiatique, qui lui a notamment valu le surnom de "porte-flingue" grâce aux nombreux tweets et communiqués qu'elle a publiés, rappelle Le Monde. Adhérente de l'UMP en 2002, députée en 2007 et donc figure de proue du sarkozysme en 2012, Valérie Debord est restée proche de l'ancien président de la République, soutenant notamment son retour sur la scène politique en 2014. 

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Cette investiture qui marque donc son retour sur le devant de la scène politique mais aussi une véritable victoire face à son ennemie de toujours. En 2012, la nouvelle tête de liste en Meurthe-et-Moselle affirmait ne pas comprendre cette relation. "Je ne sais pas pourquoi Morano ne m'aime pas. On n'est pourtant pas sur le même créneau. Je suis libérale, je suis pour la concurrence", avait-elle déclaré aux Inrocksavant de rester discrète dans ce feuilleton Morano, "condamnant" simplement les propos de sa concurrente. Une concurrence aujourd'hui envolée alors que l'eurodéputée s'est brûlée les ailes sur le plateau d'On n'est pas couché

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Les Républicains Nadine Morano
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780022350
Élections régionales 2015 : qui est Valérie Debord, la remplaçante de Nadine Morano ?
Élections régionales 2015 : qui est Valérie Debord, la remplaçante de Nadine Morano ?
PORTRAIT - Valérie Debord succède à Nadine Morano écartée des élections régionales dans le Grand-Est après ses propos polémiques. Un retour sur le devant de la scène pour l'adjointe au maire de Nancy.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-2015-qui-est-valerie-debord-la-remplacante-de-nadine-morano-7780022350
2015-10-08 15:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/P9K4yVPqX9gm-r5KycLKBA/330v220-2/online/image/2015/1008/7780022334_valerie-debord-le-15-octobre-2015-a-paris.jpg