2 min de lecture Élections régionales

Elections régionales 2015 : quelles sont les régions de France ?

ÉCLAIRAGE - Les Français se rendent aux urnes les 6 et le 13 décembre pour élire leurs nouveaux conseillers régionaux. Il s'agit des premières élections depuis la réforme territoriale.

Quelles sont les nouvelles frontières des régions de France ?
Quelles sont les nouvelles frontières des régions de France ? Crédit : AFP
James Abbott
James Abbott

La Loi du 16 janvier 2015 a validé la nouvelle délimitation des régions qui sera officielle à partir du 1er janvier 2016. Des nouvelles "frontières" qui s’appliqueront pour la première fois aux élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

Le découpage actuel en 22 régions (en comptant la "collectivité territoriale" de Corse qui n’a pas le statut de "région") ne date que de 1972 en France métropolitaine. Il n’y en aura bientôt plus que treize en France métropolitaine dès le 1er janvier. Les 44,6 millions de Français inscrits sur les listes électorales voteront les 6 et 13 décembre prochains pour élire les représentants de ces nouvelles entités listées ci-dessous.

Les nouvelles régions

Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine : 5,5 millions d’habitants environ avec la disparition des préfectures de Metz et Châlons-en-Champagne au profit de Strasbourg.
Aquitaine – Poitou-Charentes – Limousin : ces trois régions du "Grand Sud-Ouest" ont fusionné et cumuleront ainsi 5,8 millions d’habitants, avec Bordeaux pour préfecture.
Auvergne – Rhône-Alpes : 7,6 millions d’habitants environ avec Lyon en capitale de la future deuxième plus grande région de France.
Bourgogne – Franche-Comté : 2,8 millions d’habitants environ avec la ville Dijon en tant que préfecture.
Midi-Pyrénées – Languedoc-Roussillon : la fusion des deux régions entraîne la disparition de la préfecture de Montpellier au profit de Toulouse dans un bassin de 5,6 millions d’habitants environ.
Nord-Pas-de-Calais – Picardie : 6 millions d’habitants avec une fusion qui fera de cette région la troisième plus grande en terme d’habitants. Lille a été retenue en tant que préfecture plutôt qu’Amiens.
Normandie : la fusion de la Basse et de la Haute-Normandie réunira 3,3 millions avec pour préfecture Rouen plutôt que Caen.

Les régions inchangées

Bretagne : 3,2 millions d’habitants environ avec toujours la ville de Rennes en préfecture de région. 
Centre – Val-de-Loire : le Centre et sa préfecture d’Orléans ne changent pas avec environ 2,6 millions d’habitants dans la région. Seul son appellation est modifiée. 
Île-de-France : la capitale et ses environs restent partie intégrante de la plus grande région de France avec 11,9 millions d’habitants environ.
Pays-de-la Loire : une région qui aurait pu fusionner avec la Bretagne mais qui reste finalement seule avec ses 3,6 millions d’habitants et sa capitale nantaise.
Provence-Alpes-Côte d’Azur : 4,9 millions d’habitants avec toujours Marseille comme préfecture.

Le statut particulier de la Corse et de l’Outre-mer

À lire aussi
Le vice-président du RN Jordan Bardella, invité du Grand Jury le 5 janvier élections régionales
Régionales : Bardella annonce sur RTL qu'il sera "probablement candidat"

La Corse est considérée officiellement comme une région métropolitaine depuis 1970, date de son détachement de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est une "collectivité territoriale à statut particulier" depuis 1991 mais reste régie par le droit applicable aux régions de France. Les électeurs voteront les 6 et 13 décembre pour élire leurs représentants à "l’Assemblée de Corse" qui a des compétences légèrement plus étendues que les conseils régionaux "classiques".

La Guadeloupe et la Réunion ont le même statut que les régions métropolitaines et voteront pour élire leurs conseillers régionaux, tandis que la Martinique et la Guyane votent pour l’assemblée de leur "collectivité territoriale unique", qui fait fusionner à compter de ces élections les anciens conseils régionaux et généraux.

Le conseil départemental de Mayotte possède les compétences de la région. Les ressortissants de l’archipel des Comores ne participent pas à ce scrutin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Région France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants