2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : Marine Le Pen, François Hollande... les politiques aux urnes

EN IMAGES - De François Hollande, à Marine Le Pen en passant par Xavier Bertrand ou Anne Hidalgo, les politiques exécutent leur devoir citoyen au premier tour des élections régionales dimanche 6 décembre.

Marine Le Pen, la tête de liste FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, le 6 décembre 2015 à Hénin-Beaumont. Crédits : DENIS CHARLET / AFP | Date : 06/12/2015
20 >
Marine Le Pen, la tête de liste FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, le 6 décembre 2015 à Hénin-Beaumont. Crédits : DENIS CHARLET / AFP | Date : 06/12/2015
Xavier Bertrand, la tête de liste Les Républicains en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, le 6 décembre 2015 à Saint-Quentin. Crédits : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Date : 06/12/2015
Élections régionales 2015 : François Hollande a voté à Tulle en Corrèze Crédits : JEAN-PIERRE MULLER / AFP | Date : 06/12/2015
Le Premier ministre Manuel Valls, le 6 décembre 2015 à Évry. Crédits : THOMAS SAMSON / AFP | Date : 06/12/2015
Marion Maréchal-Le Pen, la tête de liste Front national en PACA, le 6 décembre 2015, à Carpentras. Crédits : BORIS HORVAT / AFP | Date : 06/12/2015
Christian Estrosi, le 6 décembre 2015. Crédits : VALERY HACHE / AFP | Date : 06/12/2015
Vhristophe Castaner, la tête de liste socialiste en PACA, le 6 décembre 2015, à Forcalquier. Crédits : BERTRAND LANGLOIS / AFP | Date : 06/12/2015
Anne Hidalgo, la maire de Paris, a voté dans la capitale, le 6 décembre 2015. Crédits : Capture d'écran Twitter. | Date : 06/12/2015
Nicolas Mayer-Rossignol, le président socialiste du conseil régional de Haute-Normandie et candidat aux régionales 2015, le 6 décembre, à Rouen. Crédits : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Date : 06/12/2015
Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale et tête de liste socialiste en Île-de-France, le 6 décembre 2015 au Pré-Saint-Gervais (93). Crédits : JOEL SAGET / AFP | Date : 06/12/2015
Valérie Pécresse, la tête de liste Les Républicains en Île-de-France, le 6 décembre 2015 à Versailles (78). Crédits : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Date : 06/12/2015
Alain Rousset, la tête de liste socialiste en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, le 6 décembre 2015 à Pessac. Crédits : NICOLAS TUCAT / AFP | Date : 06/12/2015
Jean-Yves Le Drian, le candidat socialiste en Bretagne, le 6 décembre 2015à Guidel. Crédits : DAMIEN MEYER / AFP | Date : 06/12/2015
Gérard Onesta, la tête de liste EELV-FDG en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le 6 décembre 2015 à Toulouse. Crédits : ERIC CABANIS / AFP | Date : 06/12/2015
Le président Les Républicains Nicolas Sarkozy, le 6 décembre 2015 à Paris (XVIe arrondissement). Crédits : ERIC FEFERBERG / AFP | Date : 06/12/2015
Carla Bruni-Sarkozy, le 6 décembre 2015 à Paris (XVe arrondissement). Crédits : ERIC FEFERBERG / AFP | Date : 06/12/2015
Florian Philippot, tête de liste FN en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, le 6 décembre 2015 à Forbach. Crédits : AFP | Date : 06/12/2015
Le maire de Bordeaux Les Républicains Alain Juppé le 6 décembre 2015. Crédits : MEHDI FEDOUACH / AFP | Date : 06/12/2015
Virginie Calmels, la tête de liste Les Républicains en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, avec Alain Juppé, le 6 décembre 2015 à Bordeaux. Crédits : MEHDI FEDOUACH / AFP | Date : 06/12/2015
Laurent Wauquiez, tête de liste Les Républicains en Auvergne-Rhône-Alpes, le 6 décembre au Puy-en-Velay. Crédits : Thierry Zoccolan / AFP | Date : 06/12/2015
1/1
Marine Cluet et AFP

Qu'ils soient candidats, président de la République ou bien maire de Paris, les hommes politiques sont des électeurs comme les autres : en ce jour d'élections régionales, ils vont voter pour désigner 1.757 conseillers régionaux . Arrivé samedi soir dans son fief de Tulle, François Hollande a été très matinale puisqu'il a été voté avant 9h30. Il s'est ensuite rendu chez un maire socialiste d'une commune voisine de Tulle très gravement malade avant de rentrer directement à Paris.

Manuel Valls a été voter aux alentours de 11h à Évry, dans l'Essonne, où il a été maire dans les années 2000. Le Premier ministre n'a pris que trois bulletins de vote parmi les 13 listes candidates en Île-de-France : ceux de Claude Bartolone (PS), Valérie Pécresse (Les Républicains-UDI) et Emmanuelle Cosse (EELV). Trois semaines après les attentats, il a affirmé que le "bulletin de vote" était "une arme" contre le terrorisme.

Le FN en bonne position

À 11h, la présidente du Front national et tête de liste en Nord-pas-de-Calais-Picardie Marine Le Pen s'est rendu dans son fief de Hénin-Beaumont. Son adversaire Les Républicains Xavier Bertrand avait voté à 9h à Saint-Quentin.En PACA, où comme dans le Nord le FN est en bonne position, les candidats socialiste, Christophe Castaner, FN, Marion Maréchal-Le Pen, et Les Républicains, Christian Estrosi, avaient tous voté avant 11h30. 

En Île-de-France, où la droite de Valérie Pécresse pourrait bien ravir la région à la gauche, le président de l'Assemblée nationale et candidat socialiste Claude Bartolone a voté dans la matinée, tout comme son adversaire Les Républicains. Ministre de la Défense et grand favori en Bretagne, Jean-Yves Le Drian était à Guidel ce dimanche matin 6 décembre. Le président Les Républicains Nicolas Sarkozy a quant à lui voté dans le XVIe arrondissement de Paris à midi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Urnes Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants