1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales 2015 : les trois scénarii possibles pour le PS et Les Républicains dans l'entre-deux tours
1 min de lecture

Élections régionales 2015 : les trois scénarii possibles pour le PS et Les Républicains dans l'entre-deux tours

La droite et la gauche ne parviennent pas à s'accorder sur la stratégie à adopter face au Front national dans l'entre-deux tours des élections régionales.

Nicolas Sarkozy a annoncé que tous les candidats Les Républicains se maintiendraient au second tour.
Nicolas Sarkozy a annoncé que tous les candidats Les Républicains se maintiendraient au second tour.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Les trois scénarii possible pour le PS et Les Républicains dans l'entre-deux tours
00:01:33
Vincent Derosier & Geoffroy Lang

À quatre jours du 1er tour des régionales, Nicolas Sarkozy promet que Les Républicains maintiendront leur liste partout où ils seront en position de le faire. Dans chaque parti, face à la montée du Front National cette question divise. Avant les attentats, Manuel Valls avait même évoqué l'éventualité d'une fusion des listes de son côté.

De nombreux paramètres entrent en ligne en compte : l'ordre d'arrivée de la liste et le score obtenu. La pression sera sur les épaules du troisième. Mais aussi le report des voix possibles au second tour. Ce sujet empoisonne surtout la vie des socialistes là où le FN peut gagner : dans le Nord, en Paca, dans le Grand Est, pourquoi pas en Normandie ou en Bourgogne-Franche-Comté. Trois scénarii sont possible : d'abord le PS maintient ses listes quelque soit le résultat, mais si le FN triomphe, ils seront désignés coupables.

Se présente aussi la fusion technique des listes que souhaite Manuel Valls. Mais entre la droite et la gauche, ça ne s'est jamais vu et il faut que Les Républicains soient d'accords. Enfin reste le retrait pur et simple. Les militants l'accepteraient peut-être plus facilement mais les conséquences sont terribles : pas d'élus à la région pendant 6 ans. Une hypothèse qui sera écartée si le total des voix de gauche au 1er tour est supérieur à celui des voix de droite. Le patron des Républicains a encore dit ce matin qu'il était contre les "combines d'état-major" mais cette position de principe pourrait être remis en cause si le FN est très haut dimanche soir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.