1 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : le PS passe devant la droite selon un sondage

Cette enquête est la première publiée après les attentats du 13 novembre. Elle intervient à trois jours du lancement officiel de la campagne.

Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis le 18 octobre 2015
Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis le 18 octobre 2015 Crédit : AFP/F.Guillot
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Le FN, avec 27% des intentions de vote, est donné légèrement en tête au premier tour des élections régionales, où le PS (26%) passe devant la droite (Les Républicains-UDI-MoDem, 25%), selon un sondage Harris Interactive pour 20 minutes diffusé vendredi 20 novembre. Dans un contexte "de forte émotion", 43% des sondés qui comptent voter au 1er tour déclarent que les attentats du 13 novembre vont "beaucoup" (26%) ou "assez" (17%) jouer sur leur choix, à plus de deux semaines de l'échéance, mais ces mêmes personnes citent spontanément ces attaques de façon minoritaire.
En outre, "le projet des candidats" et "les enjeux locaux" sont tous deux cités par 88% des électeurs ayant l'intention de déposer un bulletin dans l'urne le 6 décembre prochain. L'hypothèse que leur région soit dirigée par une majorité FN est vue comme "plutôt une mauvaise chose" par 59% des sondés, pour lesquels il s'agit de l'hypothèse la moins souhaitable. Lors des précédentes enquêtes de ce type, réalisées par d'autres instituts, le FN était crédité de 26 à 28% des intentions de votes, une fourchette dans laquelle se situe les chiffres de ce sondage.

Lors d'une précédente étude dont les résultats avaient été rendus publics le 6 novembre, la droite était en revanche donnée à 32% et le PS à 20%. Dans cette nouvelle enquête, Europe Écologie-Les Verts (EELV, seul ou avec le Front de Gauche/Parti de Gauche) est créditée de 7% des intentions de vote, le Front de Gauche/Parti communiste (avec ou sans EELV) de 5%, tout comme les listes Debout la France (DLF). L'enquête s'est déroulée du mardi 17 novembre au soir au jeudi 19 novembre au matin, soit avant l'annonce du décès de l'organisateur présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud, auprès de 1.011 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

>
La droite a bien du mal à faire entendre sa voix, estime Jean-Daniel Lévy, le directeur du département politique-opinion d'Harris Interactive Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Sondage Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants