1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales 2015 en Nord-Pas-de-Calais-Picardie : entre Marine Le Pen et "La Voix du Nord", la guerre est ouverte
2 min de lecture

Élections régionales 2015 en Nord-Pas-de-Calais-Picardie : entre Marine Le Pen et "La Voix du Nord", la guerre est ouverte

Invitée de RTL, la présidente du Front national a affirmé qu'elle allait couper les vivres du journal local "La Voix du Nord", en cas de victoire aux élections régionales.

Marine Le Pen, le 20 novembre 2015
Marine Le Pen, le 20 novembre 2015
Élections régionales 2015 en Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Marine Le Pen dénonce des opposants qui "essayent de faire peur aux Français"
00:08:49
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Marine Le Pen contre-attaque. Invitée de RTL, la présidente du Front national a largement attaqué le journal local La Voix du Nord qui a publié un dossier spécial titré en une : "Pourquoi une victoire du FN nous inquiète". Un titre que la députée européenne juge "profondément scandaleux". "C'est un tract pour le Parti socialiste mais c'est la contrepartie des neufs millions de subventions qu'ils ont touchées de la part du Conseil régional socialiste", a-t-elle attaqué.  

Cette une est pour la candidate aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie l'exemple d'un "problème éthique et déontologique". "Ces médias sont achetés par un exécutif et le moment venu, ils rendent la monnaie de l'énorme subvention qu'ils ont touchée. C'est la raison pour laquelle ils nous attaquent, ils cherchent à défendre leurs subventions", a-t-elle martelé face à Olivier Mazerolle ce lundi 30 novembre

Des subventions pourraient être supprimées en cas de victoire de Marine Le Pen le 6 et 13 décembre face à Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon notamment. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Marine Le Pen alors que cela ne représente "aucun intérêt régional". Une position qu'a tenu à défendre le journal local. "Les subventions évoquées par Marine Le Pen ne concernent pas le journal La Voix du Nord, mais des aides à la production pour des courts et longs métrages ensuite diffusés par la chaîne de télévision Weo, qui appartient au groupe Roussel-La Voix", relate Le Figaro. D'autres journalistes sont aussi montés au créneau sur Twitter.  

Les autres candidats à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie sont : Xavier Bertrand, tête de liste Les Républicains - UDI - MoDem, Pierre de Saintignon, tête de liste Parti socialiste - Parti radical de gauche, Sandrine Rousseau, tête de liste EELV - Parti de Gauche - Nouvelle Donne, Sylvain Blondel, tête de liste Nous Citoyens, Jean-Philippe Tanguy, tête de liste Debout la France, Fabien Roussel, tête de liste Parti communiste, Éric Pecqueur, tête de liste Lutte ouvrière.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/