3 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon : ce que proposent les candidats

ÉCLAIRAGE - À moins de deux semaines du scrutin, les listes ont dévoilé leurs propositions. Emploi, environnement, transport : voici les principaux arguments des candidats.

Le Conseil régional de Languedoc-Roussillon à Montpellier.
Le Conseil régional de Languedoc-Roussillon à Montpellier. Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

La nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a été bâtie sur des terres historiquement ancrées à gauche. Alors que les deux conseils régionaux sortants possédaient des majorités de gauche la liste PS-PRG conduite par l'ancienne secrétaire d'État Carole Delga reste favorite pour les élections régionales. Face à elle, dix listes sont en lice pour les scrutins des 6 et 13 décembre prochains.

Transport : l'avenir du ferroviaire au cœur de toutes les attentions

La mobilité des habitants d'une des plus vastes régions de France est au cœur de toutes les attentions dans cette campagne électorale. La candidate socialiste Carole Delga veut faciliter l'accès des habitants de la future région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon aux transports publics en mettant en place une carte unique pour le train, le métro, le tram ou encore les cars. Des avantages seraient appliqués selon la catégorie des utilisateurs (jeunes, seniors, actifs, familles). Elle souhaite aussi installer un réseau Wi-Fi à bord des trains régionaux.

Louis Aliot (FN) souhaite de son côté revoir la politique tarifaire dans les transports régionaux, avec "les billets de TER à 1 euro" créés par la majorité socialiste du Languedoc en 2014 dans le viseur. Le vice-président du FN considère que cette mesure n'est qu'un "effet publicitaire qui ne concerne qu’une minorité". Jean-Claude Martinez, ancien cadre du Front national à la tête d'une liste indépendante, désire de son côté rendre les TER gratuits pour les personnes âgées.

Pour le candidat écologiste Claude Onesta, l'avenir de la région repose sur le développement de son réseau ferroviaire, et surtout pas la multiplication des cars. Damien Lempereur, tête de liste Debout la France, milite de son côté contre la fermeture des lignes régionales mais il souhaite "donner la priorité aux routes pour désenclaver" la région. Le candidat du parti de Nicolas Dupont Aignan est en faveur du développement du réseau routier, tout comme comme Dominique Reynié chez Les Républicains.

Emploi : la FN décline la préférence nationale

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Tout comme Marion Maréchal-Le Pen en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Louis Aliot fait campagne pour un protectionnisme régional, notamment dans le secteur du bâtiment. Le compagnon de Marine Le Pen pense pouvoir jouer sur la fiscalité pour favoriser les entreprises locales : "Par le critère écologique, grâce au bilan carbone, une entreprise étrangère est pénalisée face à une entreprise locale. Je ne comprends pas pourquoi ce n’est pas appliqué". Louis Aliot veut appliquer la même recette pour lutter contre le chômage en favorisant les entreprises situées dans des bassins d'emplois sinistrés et jouant sur la formation.

Dominique Reynié entend valoriser la formation professionnelle pour relancer l'emploi dans sa région, "en valorisant nos savoirs faire et nos métiers d'excellence". Carole Delga a martelé à plusieurs reprises que l'emploi constituait "sa priorité absolue" pendant cette campagne. L'ancienne secrétaire d'État au commerce et à l’artisanat veut faire émerger une "South Valley" dans sa région, en accompagnant des start-up à Toulouse et Montpellier.

Envrionnement : Dominique Reynié loue les bienfaits de "la voiture propre"

Dominique Reynié, fervent partisan de l'automobile, veut favoriser l'émergence d'une industrie tournée vers "la voiture propre" sa région pour "ouvrir une filière industrielle porteuse d'emplois". Le candidat Les Républicains souhaite aussi développer un programme de protection des rivières et construire des retenues d'eau pour développer le réseau d'irrigation.

Gérard Onesta (EELV) met l'accent sur la lutte contre "la précarité énergétique" en lançant un vaste programme de réhabilitation des logements "à partir de matériaux sains produits localement".
Les têtes de liste en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon : Louis Aliot, tête de liste Front national - Christophe Cavard, tête de liste Le bien commun - Carole Delga, tête de liste PS - Gilles Fabre, tête de liste Nouvelle donne - Yvan Hirimiris, tête de liste Union populaire républicaine - Damien Lempereur, tête de liste Debout la France - Jean-Claude Martinez, tête de liste Force France Sud, La Région, La France, La Vie -  Gérard Onesta, tête de liste Nouveau monde en commun -  Dominique Reynié, tête de liste Les Républicains - Philippe Saurel, tête de liste Citoyens du midi  - Sandra Torremocha, tête de liste Lutte ouvrière. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780691204
Élections régionales 2015 en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon : ce que proposent les candidats
Élections régionales 2015 en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon : ce que proposent les candidats
ÉCLAIRAGE - À moins de deux semaines du scrutin, les listes ont dévoilé leurs propositions. Emploi, environnement, transport : voici les principaux arguments des candidats.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-2015-en-midi-pyrenees-languedoc-roussillon-ce-que-proposent-les-candidats-7780691204
2015-12-02 09:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ld9Ylc8QAnHGcFhKqPWGGA/330v220-2/online/image/2015/1130/7780691213_le-conseil-regional-de-languedoc-roussillon.jpg