1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales 2015 en Île-de-France : des internautes regrettent la victoire de Valérie Pécresse, qu'ils jugent "sexiste"
1 min de lecture

Élections régionales 2015 en Île-de-France : des internautes regrettent la victoire de Valérie Pécresse, qu'ils jugent "sexiste"

REVUE DE TWEETS - La tête de liste Les Républicains a remporté sur le fil la région Île-de-France face à Claude Bartolone. Certains internautes dénoncent une candidate "sexiste".

Valérie Pécresse, après sa victoire aux régionales en Île-de-France, le 13 décembre 2015
Valérie Pécresse, après sa victoire aux régionales en Île-de-France, le 13 décembre 2015
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Valérie Pécresse est-elle sexiste ? Alors que la tête de liste Les Républicains-UDI-MoDem l'emporte de peu face à Claude Bartolone au second tour des élections régionales en Île-de-France, certains internautes évoquent une polémique passée. En mai dernier, la candidate Les Républicains, opposée à Claude Bartolone et Wallerand de Saint-Just dans la région, participait à une opération de communication dans un campement rom de Seine-Saint-Denis. Armée de bottes en caoutchouc et de gants, l'ancienne ministre avait alors déclaré : "Quoi de mieux qu'une femme pour faire le ménage ?"

La rédaction vous recommande

Une sortie, en pleine campagne électorale, qui a fait sourire de nombreux internautes mais révolté les féministes. Au soir du second tour, personne n'a oublié cette polémique qui refait surface sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, certains s'interrogent sur la mémoire des électeurs, alors que d'autres annoncent d'ores et déjà retourner à leur cuisine.

Premier ou second degré, de nombreux internautes ont déjà tranché. Si la députée avait tenté de se justifier à Madmoizelle quelques jours après ce coup de communication raté - évoquant qu'il n'y avait "rien de tel qu'une femme pour prendre à bras-le-corps les vrais sujets" - les twittos sont restés très terre-à-terre, qualifiant Valérie Pécresse de "sexiste". Certains profitent de cette victoire de la candidate Les Républicains pour souhaiter "bon courages aux femmes".

Devant ses électeurs, Valérie Pécresse a affirmé ce dimanche 13 décembre qu'elle serait "une femme libre, ni la femme d'un camp, ni celle d'un parti ou d'un lobby".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/