5 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 en Île-de-France : ce que propose Valérie Pécresse

ÉCLAIRAGE - La tête de liste de l'alliance Les Républicain, UDI et MoDem fait office de favorite en Île-de-France avec un programme largement axé sur les questions de sécurité notamment.

Valérie Pécresse, lors d'un meeting le 27 septembre 2015 à Nogent-sur-Marne
Valérie Pécresse, lors d'un meeting le 27 septembre 2015 à Nogent-sur-Marne
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

"Je veux faire de l'Île-de-France, la première région d'Europe". Valérie Pécresse entend redonner ses lettres de noblesse à cette région aujourd'hui meurtrie par les récentes attaques terroristes qui ont fait 130 morts et 350 blessés à Paris et à Saint-Denis. "Partout dans le monde, les régions-capitales sont des locomotives économiques pour leur pays. Notre région a tous les atouts, mais elle est minée par trop de fractures, sociales et territoriales", détaille-t-elle en introduction de son programme

Des fractures que la candidate francilienne pourrait bien avoir à contrôler alors que la tête de liste Les Républicains - UDI - MoDem domine les sondages dans cette région aussi disputée par Claude Bartolone, Wallerand de Saint Just ou Emmanuel Cosse. Mais l'ancienne ministre de l'Enseignement supérieur a réalisé une véritable percée, selon les chiffres récoltés dans le dernier sondage Ifop pour RTL, LCI et Le Figaro publié lundi 30 novembre. Au second tour, Valérie Pécresse récolte 39% des intentions de vote et devance ainsi son adversaire socialiste (37%) et la liste du Front national (24%), en cas de triangulaire.

Emploi : objectifs 100.000 emplois

Dans une région où elle pointe le chômage et les nombreuses faillites d'entreprises, Valérie Pécresse met l'accent sur une région "pro-businness pour retrouver le chemin de la croissance et de l'emploi". Pour cela, la candidate Les Républicains mise elle aussi sur la formation alors que 100.000 emplois sont non pourvus chaque année en Île-de-France. "Nous doublerons l'effort de formation de la Région pour proposer aux demandeurs d'emploi une formation adaptée aux 100.000 emplois non-pourvus chaque année, notamment dans l'informatique et les services à la personne", détaille-t-elle. Autre proposition ? Le développement de l'alternance, la mise en place de 100.000 stages avec des entreprises partenaires ou encore le doublement par deux de l'aide régionale à l'apprentissage. 

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Et si elle souhaite mettre en place un véritable portail numérique, la principale mesure pourrait être le déploiement d'un conseil des chefs d'entreprises lors d'une grande conférence sociale régionale. "Elle sera le 'VRP de la Région' à l'étranger pour aider les entreprises à exporter et attirer les investisseurs". Une grande réunion en compagnie des dirigeants de grands groupes et de PME pour définir les principales orientations en matière d'emploi et plus précisément en matière de stratégie économique. À noter tout de même que les premières lignes sont déjà écrites alors que l'ancienne ministre 

Transports : ouverture toute la nuit le weekend

Valérie Pécresse annonce clairement vouloir "engager la révolution des transports en Île-de-France", alors que les Franciliens passent en moyenne 1h25 dans les transports quotidiennement. Pour arriver à cela, la tête de liste Les Républicains entend mettre en place une tarification plus juste, dans le prolongement du Pass Navigo unique, mais aussi le renouvellement complet de toutes les rames existantes d'ici 2021, la mise en place de la 4G. Des aménagements qui pourraient en partie être financé par la lutte contre la fraude, alors que cette dernière coûte chaque année 200 millions d'euros à la région.

Autre mesure forte ? La mise en place de transports publics qui circulent toute la nuit pendant le weekend. Une avancée qui concernerait à l'heure actuelle les lignes automatiques de métros. "Toute la nuit du vendredi et du samedi, les lignes automatiques (1, 14 et bientôt 4, 11 et 13) resteront ouvertes et davantage de bus, qui seront sécurisés, circuleront partout en Île-de-France. 

Sécurité : mettre en place un véritable bouclier

Si comme tous les candidats, Valérie Pécresse a suspendu sa campagne au lendemain des attentats à Paris et Saint-Denis le 13 décembre dernier, l'ancienne ministre n'a pas hésité à axer prendre un virage sécuritaire dès la reprise des débats. La favorite en Île-de-France a dès lors lourdement condamné le bilan de la mandature socialiste et dénonce un budget divisé par cinq depuis 2006. Et depuis les attentats les plus meurtriers jamais perpétrés en France, la députée Les Républicains assure que la région "a un rôle important à jouer dans cette guerre contre le terrorisme et dans l'insécurité". Parmi ses propositions ? Le financement de nouvelles prisons et de centre de dé-radicalisation, la généralisation de l'armement des polices municipales et l'assignation à résidence des personnes fichées "S". 

Mais Valérie Pécresse ne s'arrête pas là alors qu'elle milite pour un véritable bouclier de sécurité, notamment dans les transports. La tête de liste prône la vidéoprotection dans tous les transports de la régioncomme Wallerand de Saint Just ou encore la mise en place d'une police régionale des transports comme Claude Bartolone. "Nous fusionnerons les forces de sécurité (SNCF, RATP et police des transports) au sein d'une police unique. Ses compétences seront étendues à tous le territoire francilien et ses pouvoirs renforcés : fouilles des sacs, contrôle d'identité, patrouilles et interventions en civil, application de la loi anti-burqa", détaille-t-elle dans son programme. 

Logement : miser sur la mixité sociale

Alors que l'Île-de-France est souvent pointée du doigt pour un accès extrêmement difficile au logement, Valérie Pécresse entend "relancer les constructions par tous les moyens possibles". Et parmi les projets, la candidate mise sur le développement de 100 nouveaux quartiers écologiques dans la région permettant la création de 80.000 logements au total.

Mais Valérie Pécresse espère surtout mettre fin aux "quartiers ghettos" en arrêtant de financer des logement sociaux dans les communes en comptant déjà plus de 30%. Un moyen aussi selon elle d'imposer une véritable mixité sociale dans les quartiers. "La reconstruction des quartiers s'accompagnera de la construction de logement pour les classes moyennes. Une mesure qui concrétise les volontés d'ascension sociale à la propriété vantée par la candidate Les Républicains qui promet notamment la mise en place d'un prêt à taux zéro de 40.000 euros pour tous les Franciliens qui souhaitent acheter pour la première fois. 

Les autres candidats à la présidence de la région Île-de-France sont : 
Claude Bartolone, tête de liste Parti socialiste, Wallerand de Saint Just, tête de liste Front national, Emmanuelle Cosse, tête de liste EELV - Le Rassemblement citoyen Cap 21, Nathalie Arthaud, tête de liste Lutte Ouvrirère, Pierre Laurent, tête de liste Front de Gauche, Nicolas Dupont-Aignan, tête de liste Debout la France, François Asselineau, tête de liste Union populaire républicaine, Aurélien Véron, tête de liste Aux urnes citoyens, Dawari Horsfall, tête de liste d'Union citoyenne, Valérie Sachs, tête de liste Nous citoyens pour l’Île-de-France, Sylvain de Smet, tête de liste Fédération libertaire unitaire ouverte, Nizarr Bourchada, tête de liste Union des démocrates musulmans français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Île-de-France Valérie Pécresse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780699462
Élections régionales 2015 en Île-de-France : ce que propose Valérie Pécresse
Élections régionales 2015 en Île-de-France : ce que propose Valérie Pécresse
ÉCLAIRAGE - La tête de liste de l'alliance Les Républicain, UDI et MoDem fait office de favorite en Île-de-France avec un programme largement axé sur les questions de sécurité notamment.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-2015-en-le-de-france-ce-que-propose-valerie-pecresse-7780699462
2015-12-03 09:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dJA1nhs9TqfxRSTH3EjeYw/330v220-2/online/image/2015/1201/7780703117_valerie-pecresse-lors-d-un-meeting-le-27-septembre-2015-a-nogent-sur-marne.jpg