1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales 2015 : comment Nicolas Sarkozy a vécu la soirée électorale
1 min de lecture

Élections régionales 2015 : comment Nicolas Sarkozy a vécu la soirée électorale

Le président des Républicains a accueilli les scores du Front national lors du premier tour des élections régionales avec inquiétude.

Nicolas Sarkozy au premier tour des élections régionales le 6 décembre 2015.
Nicolas Sarkozy au premier tour des élections régionales le 6 décembre 2015.
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Marie-Pierre Haddad

Le temps de la réflexion aura été rapide pour Nicolas Sarkozy. Après la publication des résultats du premier tour des élections régionales qui a eu lieu le dimanche 6 décembre, le président des Républicains a exclu l'idée d'une fusion ou d'un retrait des listes. Cette position, critiquée dans son propre camp, a finalement été adoptée par François Fillon, Bruno Le Maire ou encore Alain Juppé. "La fusion ou le retrait n'est pas à la mesure de la gravité de la situation politique. C'est lutter contre la mer qui monte avec des sacs de sables. On serre les dents et on fait campagne sans états d'âme, on reporte après le second tour les examens de conscience", selon François Fillon.

À 20 heures, l'ancien président de la République a réuni son équipe dans une ambiance très sombre, comme le rapporte Le Parisien. Luc Chatel, Rachida Dati, Éric Woerth, Nathalie Kosciuko-Morizet et Éric Ciotti sont présents. "Il était tendu, très tendu. Personne n'a osé lui coupé la parole", rapporte un témoin. "Après ça, qu'on ne me dise plus que la France n'est pas à droite. Elle l'est plus que jamais. Les Français attendent que nous soyons fermes sur nos valeurs. L'effondrement de la gauche prouve que la seule ligne qui compte, c'est la nôtre. Celle d'une droite qui s'assume et sans tabou", explique-t-il.

Le journal explique que l'objectif du parti est de "récupérer les électeurs de droite partis au FN et les abstentionnistes. "Face au FN, ça sera œil pour œil et dent pour dent", indique l'entourage du président des Républicains.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/