2 min de lecture Benoît Hamon

Élections européennes 2019 : "Je ne me déroberai pas", assure Benoît Hamon

Dans une interview au "JDD" à paraître dimanche 26 août, le membre fondateur de Génération.s détaille sa stratégie pour l’élection européenne de 2019. Il laisse sous-entendre qu'il sera candidat.

Benoît Hamon
Benoît Hamon Crédit : JOEL SAGET / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Benoît Hamon revient sur le devant de la scène politique. Alors que Jean-Luc Mélenchon a fait sa rentrée politique avec son université d’été à Marseille, le fondateur de Génération.s ne compte pas laisser au leader de La France insoumise incarner à lui seul l’opposition de gauche face à Emmanuel Macron. 

En effet, comme le rapporte le JDD, à paraître dimanche 26 août, dans la vaste recomposition politique qui a eu lieu depuis l'élection présidentielle, Benoît Hamon doit s'imposer pour trouver sa place à gauche. Le Parti socialiste, dont il était le candidat à la présidentielle et qu’il a depuis quitté, est en déclin et les écologistes qui l’avaient soutenu en 2017 ne souhaitent pas d'alliance. La tête de liste écologiste Yannick Jadot s’oppose en effet à tout alliance pour le scrutin européen

Je ne comprends pas l’invitation des représentants de la droite dure et antisociale par Jean-Luc Mélenchon à son université d’été de Marseille

Benoît Hamon, membre fondateur de Génération.s.
Partager la citation

Le leader de Génération.s laisse malgré tout la porte ouverte à un rassemblement avec les écologistes. "Je tends la main à tous, car chaque invective entre nous est un point donné à Macron ou Salvini. Quand la gauche s’éteint, quand l’Europe s’éteint, quand la planète s’éteint, qui peut avoir pour priorité d’allumer de petites querelles de places ? Des millions de femmes et d’hommes, dans notre pays, ont la boule au ventre face au no man’s land qu’est la gauche aujourd’hui, et nous ajouterions à leur désarroi ? Ce serait irresponsable. Chacun sait qu’une liste unie propulserait l’écologie politique en tête de cette élection", assure l'ancien candidat PS à la présidentielle au JDD.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de son meeting à la Bercy Arena en avril 2017 lors de la campagne présidentielle présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : la plainte d'Anticor envers plusieurs candidats classée sans suite

Concernant Jean-Luc Mélenchon, il semble que leurs désaccords soient encore trop profonds pour imaginer une union. "Nous avons eu ces derniers mois de nombreux rendez-vous dans la rue. Le rassemblement, ce n’est pas le ralliement. Et la VIe République, ce n’est pas un homme providentiel. Je suis partisan de l’union de la gauche et des écologistes, pas de la stratégie populiste. Je ne comprends pas l’invitation des représentants de la droite dure et antisociale par Jean-Luc Mélenchon à son université d’été de Marseille", déplore Benoit Hamon. 

Selon lui, "c'est un nouvel élément de confusion". Il redoute également la position du leader de la France insoumise 'sur les médias par exemple" et craint  "une forme de sectarisme dans lequel il serait mortifère de s’enfermer".

Le mouvement Génération.s se prononcera à l'automne

Quand on lui demande s'il sera candidat aux européennes, il assure qu'il "ressent lui-même une forme de colère personnelle en voyant le drapeau de la gauche écologiste pro-européenne à terre". Benoît Hamon précise que le mouvement Génération.s se prononcera à l'automne après "un tour 'Génération.s Fraternité' pour soutenir des citoyens comme Cédric Herrou sur les migrants ou Aymeric Caron sur la souffrance animale". 

Mais quand on lit entre les lignes, on voit bien que Benoît Hamon se voit candidat à l'élection européenne de mai 2019 : "Une chose est sûre¿: des valeurs fondamentales sont en jeu – l’Europe, l’égalité, l’écologie – et je ne me déroberai pas", assure le leader de Génération.s.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Benoît Hamon Élections européennes Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794537031
Élections européennes 2019 : "Je ne me déroberai pas", assure Benoît Hamon
Élections européennes 2019 : "Je ne me déroberai pas", assure Benoît Hamon
Dans une interview au "JDD" à paraître dimanche 26 août, le membre fondateur de Génération.s détaille sa stratégie pour l’élection européenne de 2019. Il laisse sous-entendre qu'il sera candidat.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-europeennes-2019-je-ne-me-deroberai-pas-assure-benoit-hamon-7794537031
2018-08-26 00:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2Yr41I8RMXEeEcpnQWTI9A/330v220-2/online/image/2017/0421/7788236215_benoit-hamon.jpg