4 min de lecture Élections départementales

Élections départementales 2015 : les résultats des têtes d'affiche au premier tour

EN IMAGES - Plusieurs responsables politiques de premier plan se présentent aux élections départementales. Pour un bilan contrasté.

André Vallini en ballottage face au binôme Front national Crédits : AFP | Date : 22/03/2015
16 >
André Vallini en ballottage face au binôme Front national Crédits : AFP | Date : 22/03/2015
Ségolène Neuville, candidate dans le canton de Canigou en ballottage favorable face au binôme UMP Crédits : JOEL SAGET / AFP | Date : 09/04/2014
Patrick Kannercandidat dans le Nord en ballottage face au binôme UMP Crédits : AFP | Date : 22/03/2015
Henri Emmanuelli (PS), canton de Coteau de Chalosse (Landes) Crédits : AFP / FRED DUFOUR | Date : 17/02/2015
Jérome Guedj candidat en Essonne en ballottage défavorable face à l'UMP Crédits : AFP / JACQUES DEMARTHON | Date : 23/08/2014
Jean-Noël Guérini, canton Marseille 2, en ballottage très favorable face au Front national Crédits : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP | Date : 08/12/2014
Le leader des Bonnets rouges Christian Troadec, en ballottage favorable face au binôme UMP Crédits : AFP / FRED TANNEAU | Date : 17/02/2015
Éric Ciotti (Les Républicains) Crédits : JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP | Date : 24/09/2014
Patrick Devedjian (UMP), canton de Antony (Hauts-de-Seine) Crédits : JACQUES DEMARTHON / AFP | Date : 21/06/2014
Dominique Bussereau (UMP), canton de Royan est en ballottage très favorable face à Thierry Rogister et Sophie Garnier (Front national) Crédits : AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG | Date : 19/08/2014
Hervé Gaymard (UMP), canton d'Albertville (Savoie) Crédits : AFP | Date : 17/02/2015
Maurice Leroy, canton de Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher) Crédits : AFP | Date : 17/02/2015
Alain Lambert (UDI), canton de Damigny, en ballottage favorable Crédits : AFP | Date : 17/02/2015
L'ex élu RPR et allié des Balkany Didier Schuller, canton de Clichy (Hauts-de-Seine) Crédits : AFP | Date : 17/02/2015
Bernadette Chirac, remplaçante dans le canton de Brive-la-Gaillarde en ballottage favorable face à François Hollande Crédits : PATRICK KOVARIK / POOL / AFP | Date : 22/01/2015
Christine Boutin, candidate dans le canton de Rambouillet en ballottage face au Front national Crédits : AFP | Date : 07/10/2014
1/1
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Avec le président de l'Assemblée départementale des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini, les députés Henri Emmanuelli, Éric Ciotti et Patrick Devedjian ou encore le leader des Bonnets rouges Christian Troadec, plusieurs personnalités bien connues du paysage politique hexagonal étaient en lice dimanche 22 mars pour le premier tour des élections départementales. D'une manière générale, les responsables politiques de premier plan ont tenu leur rang face à la foule d'anonymes qui concouraient à travers le pays. Mais peu sont élus dès le premier tour.

>> Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections départementales, dans votre commune, canton ou département, dans notre carte interactive.

Les ministres sont bien partis

Trois membres du gouvernement étaient suspendus au verdict des électeurs. Candidat dans le Nord où il brigue un quatrième mandat dans son canton de Lille, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrice Kanner a recueilli 37,6% des voix, le socialiste est arrivé en tête dans son canton de Lille-5 (Lille Sud). Il affrontera les candidats UMP-UDI arrivés second avec 23,4% des voix.

Secrétaire d'État aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Ségolène Neuville a voté dans les Pyrénées-Orientales où elle est conseillère générale depuis le 16 mars 2008. Elle a recueilli 37,9% des votes devant l'UMP-UDI dans le canton du Canigou au terme du premier tour. Elle est en bonne voie pour remporter sa triangulaire face au binôme UMP-UDI et aux candidats frontistes.

À lire aussi
Jacques Bompard, maire extrême-droite de la ville d'Orange (Vaucluse) extrême droite
Orange : deux partis d'extrême droite au second tour

Candidat en Isère, où la gauche l'avait emporté en 2011, André Vallini a remporté 40,8% des voix dans son canton de Tullins. Le secrétaire d'État à la Réforme territoriale est en ballottage pour le second tour où il fera face au FN. En 2011, il avait été élu au premier tour avec près de 65 % des suffrages.

Les personnalités de gauche plébiscitées

Président du conseil général du Tarn-et-Garonne depuis 30 ans, Jean-Michel Baylet a été élu dès le premier tour des élections départementales 2015 dans son canton du Tarn-et-Garonne. Le président du Parti radical a remporté 50,72% des suffrages, mais sa réélection à la tête du département s'annonce compliquée.

Pas de soucis non plus pour Henri Emmanuelli. Le président sortant de l'Assemblée départementale rempile pour un nouveau mandat dès le premier tour à la faveur de sa victoire avec 50,77% des voix. Malgré ses hésitations à se lancer dans la bataille, il devrait être en mesure de conserver la présidence du département dimanche prochain.

Jean-Noël Guérini était candidat à sa succession à la tête du département. Le paria du PS recueille 34,17% des voix dans son canton de Marseille 2. Loin devant ses anciens camarades socialistes, quatrièmes avec 12,6%. Il est en ballottage favorable avant le second tour. Candidat à Massy, dans l'Essonne, le chef de file des frondeurs Jérôme Guedj est aussi en ballottage favorable à l'issue du premier tour. Il remporte 40% des voix devant le binôme UMP-UDI. Le leader des "Bonnets rouges" Christian Troadec arrive en tête dans le canton de Carhaix, dans le Finistère, avec 35,56% des voix.

Les têtes d'affiche de droite sans soucis

Président sortant du conseil général des Alpes-Maritimes, l'UMP Éric Ciotti a été plébiscité dès le premier tour dans son canton de Tourrette-Levens avec 76,8% des voix. Carton plein pour Patrick Devedjan également. L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, président sortant du conseil général des Hauts-de-Seine, est élu dès le premier tour dans son canton d'Antony, avec 51,03% des suffrages.

L'ancien ministre de l'Agriculture Dominique Bussereau arrive largement en tête dans son canton de Royan, en Charente-Maritime. Avec 47,5% des voix, il est en ballottage favorable avant le second tour où il fera face à un binôme FN. Candidate dans le canton de Rambouillet, dans les Yvelines, Christine Boutin obtient 29,4% des voix. La fondatrice du Parti chrétien-démocrate, conseillère générale, est en ballottage favorable face à un binôme FN. 

Inscrite comme remplaçante de la liste UMP dans le deuxième canton de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, Bernadette Chirac manque de peu la victoire dès le premier tour. Elle obtient 49,46% des voix et participe à la vague bleue qui pourrait faire basculer à droite le département géré par François Hollande de 2008 à 2012. Président sortant du conseil général, Hervé Gaymard obtient 55% des suffrages dans son canton d'Albertville-1, en Savoie.

Conseiller depuis vingt ans, l'ancien ministre centriste Maurice Leroy a été réélu dans le canton de Montoire-sur-le-Loir avec 52,65% des voix. Président sortant du conseil général de l'Orne, l'ancien ministre de Jacques Chirac Alain Lambert arrive en tête dans le canton de Damigny. Président du conseil général de la Côte-d'Or, l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy est en ballottage favorable avant le second tour dans le canton de Semur-en-Auxois. À noter l'élimination de Didier Schuller, sous la bannière UDI. L'ex-élu RPR et allié des Balkany n'obtient que 12,7% à Clichy, dans les Hauts-de-Seine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections départementales Parti socialiste UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants