1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élection présidentielle 2017 : Alain Juppé, candidat espéré et attendu
1 min de lecture

Élection présidentielle 2017 : Alain Juppé, candidat espéré et attendu

Le maire de Bordeaux est pressenti comme le vainqueur de la primaire des Républicains mais Nicolas Sarkozy reste en tête des intentions de vote parmi les sympathisants Les Républicains.

Primaire du parti Les Républicains et du centre: tous les candidats n'iront pas au bout
Primaire du parti Les Républicains et du centre: tous les candidats n'iront pas au bout
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Le duel entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé semble se confirmer à chaque nouvelle enquête sur la primaire qui déterminera le candidat Les Républicains en 2017. Dans un sondage réalisé entre le 28 et le 29 octobre par Yougov pour le Huffington Post et iTélé, 30% des personnes interrogées pensent que le maire de Bordeaux a le plus de chances de remporter la primaire et 24% des Français espèrent qu'il sera le candidat élu.

Sur l'ensemble des sondés, seuls 15% des sondés souhaitent une victoire de Nicolas Sarkozy, mais 24% des Français le donnent gagnant à l'issue de la primaire. Une prédiction peut-être plus pragmatique. Le président des Républicains reste très fortement plébiscité au sein de son parti. Un sympathisant sur deux pronostique et espère sa victoire, contre seulement un quart pour son rival Alain Juppé. Le nombre votants va donc être déterminant dans cette primaire. "S'il y a 500.000 votants, Nicolas Sarkozy aura toutes ses chances, s'il y en a trois millions, j'aurai toutes mes chances.", résumait déjà Alain Juppé cet été.

Les autres candidats à la peine

Les autres candidats ne semblent pas en mesure de troubler ce duel. Selon les sondés, ils seront nombreux à jeter l'éponge avant la primaire : seuls 26% des Français pensent Bruno Le Maire ira jusqu'au bout, 22% pour Xavier Bertrand, 20% pour Nadine Morano, 19% pour Nathalie Kosciusko-Morizet, 10% pour Hervé Mariton et 2% Jean-Frédéric Poisson, le patron du Parti Chrétien-Démocrate. 64% des personnes interrogées doutent même de la candidature de François Fillon.

Si le président des Républicains n'est pas encore sorti du bois, la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire ne laisse pas beaucoup de place au doute. 82% des sympathisants des Républicains sont persuadés qu'il sera candidat. L'ancien chef d'État devrait officialiser sa candidature d'ici l'été 2016, selon ses proches.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/