2 min de lecture Éducation nationale

Éducation : des "évaluations diagnostiques" pour les CP et les 6e à l'automne

ÉCLAIRAGE - Au cours de sa conférence de presse de rentrée, le ministre de l'Éducation nationale a pris position pour "une école de la confiance".

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale.
Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale.
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

6.791.700 élèves dans le premier degré. 5.629.000 dans le second. Au total, ils seront 12,8 millions à reprendre le chemin de leur école, de leur collège ou de leur lycée lundi 4 septembre. À moins de six jours du top départ, cette rentrée 2017 n'en finit pas d'être bouleversée par les annonces du gouvernement. Outre le détricotage de la réforme des rythmes scolaires adoptée sous l'ère Hollande et une probable révision du calendrier avec la réduction de certaines périodes de vacances, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé plusieurs "nouveautés" sur le plan pédagogique, affichant sa volonté de construire "une école de la confiance".

Parmi elles, le lancement d'"évaluations diagnostiques" destinées aux élèves de CP, dont les classes des établissements défavorisés seront dédoublées à une douzaine d'éléments, et de 6e, deux années charnières dans la scolarité des jeunes Français.

Les connaissances des 750.000 élèves qui intègrent l'école élémentaire seront ainsi testées en français - pour connaître leur niveau de vocabulaire, leur maîtrise de l'alphabet, leur compréhension orale - et en mathématiques dès la première quinzaine de septembre. Pour le ministère, il s'agit de faire de ces évaluations en CP une "base" afin que les enseignants individualisent et adaptent leur apprentissage. 

À lire aussi
Une fillette dans une classe de maternelle (illustration) éducation nationale
École obligatoire à 3 ans : "Il faut laisser le choix aux parents", s'oppose un pédopsychiatre

Les 6e à l'épreuve en novembre

Les 828.000 élèves de 6e seront, quant à eux, à l'épreuve en novembre. Ces tests permettront de repérer les premiers décrochages et participeront à "un outil de pilotage local". Le choix de novembre coïncide avec la mise en place après les vacances de la Toussaint avec le dispositif "Devoirs faits". Les élèves, encadrés par le corps enseignant, pourront faire leurs devoirs dans l'enceinte du collège. Les 6e, qui seront repérés à travers les évaluations comme étant en difficulté, seront fortement incités à faire leurs devoirs au collège.

Par le passé, des évaluations étaient organisées en CE2 et en 6e. Elles avaient disparu en 2013. Évaluer le système faisait partie des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. L'objectif de Jean-Michel Blanquer est d'atteindre l'excellence, soit "100% de réussite". D'après le quotidien Le Monde, qui cite des historiens, "ces 'évaluations Blanquer' renoueraient avec celles lancées par la gauche dans les années 1980, sous Jospin (à l'époque ministre de l'éducation, ndlr)".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale École publique Collège
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789875029
Éducation : des "évaluations diagnostiques" pour les CP et les 6e à l'automne
Éducation : des "évaluations diagnostiques" pour les CP et les 6e à l'automne
ÉCLAIRAGE - Au cours de sa conférence de presse de rentrée, le ministre de l'Éducation nationale a pris position pour "une école de la confiance".
https://www.rtl.fr/actu/politique/education-des-evaluations-diagnostiques-pour-les-cp-et-les-6e-a-l-automne-7789875029
2017-08-29 14:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/r9e0bavZgXGWS4YG0JKLRw/330v220-2/online/image/2017/0829/7789875779_jean-michel-blanquer-ministre-de-l-education-nationale-a-presente-les-enjeux-de-la-rentree-scolaire-2017.jpg