1 min de lecture Gouvernement

VIDÉO - Édouard Philippe se félicite de la diversité et du renouvellement de l'Assemblée

"Je vois une assemblée rajeunie, féminisée. Je vois une Assemblée qui ressemble à la France", s'est félicité Édouard Philippe en ouverture de son discours de politique générale.

>
Édouard Philippe se félicite de la diversité et du renouvellement de l'Assemblée Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

"Malgré un destin difficile, je suis, je reste, toujours optimiste. (...) La vie m'a appris qu'avec le temps, le progrès l'emportait toujours", a attaqué Édouard Philippe en citant Simone Veil, décédée le 30 juin, prenant la parole pour son discours de politique générale face à l'ensemble des députés, le 4 juillet 2017. Ces mots "ont été prononcés en 1995, ils sont en vérité éternels", a rajouté le Premier ministre, avant d'évoquer "une autre femme. Une femme qui à la fin de l'été 2003 poussait les portes d'une grande école parisienne".

S'il ne nomme pas la personne dont il parle, Édouard Philippe la décrit. Née d'un père chauffeur-bagagiste et d'une mère aide-soignante, elle a grandi en Seine-Saint-Denis. "Ses parents ne s'attendaient pas à ce qu'elle accède à cette grande école. (...) Cette jeune femme siège aujourd'hui sur vos bancs", a poursuivi le chef du gouvernement. "Des parcours individuels rendus possibles par une politique publique. Ainsi va la République", a rendu hommage le premier ministre. Avant de saluer la mémoire de Richard Descoings, l'ancien directeur de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, décédé en 2012.

La réussite de cette jeune femme "est le produit de son travail, de son engagement, de sa ténacité. Elle la vaut aussi au directeur de Sciences Po." À la tête de Sciences Po, Richard Descoings avait mis en place un système de recrutement pour les jeunes issus de zones défavorisées en 2001, des conventions d'éducation prioritaire. Ces jeunes pouvaient intégrer la prestigieuse école de la rue Saint-Guillaume sans passer par l'élitiste concours d'entrée, juste en se présentant à un oral.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Matignon Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants