1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Édouard Philippe et Christophe Castaner, une relation complice
1 min de lecture

Édouard Philippe et Christophe Castaner, une relation complice

CONFIDENTIELS RTL - Le premier ministre Édouard Philippe a récemment offert un poulet au secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement. Un clin d'oeil à une petite phrase lancée quelques mois plus tôt par Christophe Castaner lors du congrès de La République En Marche.

Édouard Philippe et Christophe Castaner à l'Assemblée nationale, le 12 décembre 2017
Édouard Philippe et Christophe Castaner à l'Assemblée nationale, le 12 décembre 2017
Crédit : AFP / Lionel Bonaventure
Édouard Philippe et Christophe Castaner, une relation complice
00:03:06
Édouard Philippe et Christophe Castaner, une relation complice
00:03:21
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Le patron de La République En Marche, Christophe Castaner, et le Premier ministre, Édouard Philippe, ont noué une relation amicale. Nos confrères du Parisien-Aujourd'hui en France nous racontaient la semaine dernière que le locataire de Matignon avait même offert, tout début janvier,  un poulet (vivant) à celui qui est aussi secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement.

Clin d'œil à la fois où Christophe Castaner s'était tourné vers Édouard Philippe, juste à la fin de son discours, sur scène à Lyon au congrès de REM. "Ça allait mon poulet ?", l'avait-il interrogé, croyant échapper aux nombreux micros présents dans la salle. Le poulet - le vrai - gambade naturellement depuis dans le jardin du ministère.

Mais ce n'est pas le seul cadeau qu'Édouard Philippe a fait à Christophe Castaner. Dans son bureau trône une autre volaille, un canard (celui-là n'est pas vivant) dans une boîte. Il est tapissé de numéros du Canard Enchaîné de la semaine de sa naissance. Des journaux offerts pour l'anniversaire de l'ex-socialiste.

Édouard Philippe "à 3000% tout le temps"

Plus sérieusement, c'est avec Christophe Castaner - comme il lui arrive de le faire avec son ami Gérald Darmanin - que le très perfectionniste Édouard Philippe s'échappe quelques fois de l'enceinte de Matignon pour déjeuner.

À lire aussi

Ainsi les deux hommes ont-ils partagé un repas récemment, à l'improviste, au café "Le Basile", un restaurant proche de Sciences-Po Paris, où le Premier ministre a fait ses classes.


Commentaire d'un ami d'Édouard Philippe sur son besoin de décompresser : "Il est bluffé par l'intelligence prodigieuse de Macron. Il veut être irréprochable, il essaye en permanence d'être à la hauteur de la situation. Cela impose d'être à 3000% tout le temps, c'est fatigant".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire