2 min de lecture Bretagne

Écotaxe et "révolte citoyenne" : Ségolène Royal maintient ses propos

RÉACTION - Ségolène Royal a répété, lundi sur "RTL", que la fronde menée par les "Bonnets rouges" était une "révolte citoyenne". Mais la socialiste dénonce néanmoins les destructions de radars.

Ségolène Royal
Ségolène Royal Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Sylvain Chazot

La fronde des "Bonnets rouges" serait une révolte "citoyenne", un mouvement "réconfortant". C'est en tous cas ce qu'a affirmé Ségolène Royal dimanche, sur Canal+, sur le plateau du Supplément. Une prise de position qui, une fois n'est pas coutume, a détonné par rapport au discours d'ensemble du Parti socialiste et du gouvernement.

Je préfère des citoyens en mouvement qui expriment leur avis

Ségolène Royal
Partager la citation

"C'est une révolte citoyenne dans la mesure où des hommes et des femmes, des travailleurs, se mettent en mouvement de façon fraternelle, avec un signe de ralliement, un signe d'échange entre eux et de solidarité pour manifester leur inquiétude par rapport à leur emploi, par rapport à leur pouvoir d'achat, par rapport à la pression fiscale et qu'ils attendent des solutions", a pourtant confirmé Ségolène Royal, lundi, au micro de RTL. "Je préfère des citoyens en mouvement qui expriment leur avis", a-t-elle ajouté.

>
Ségolène Royal : "C'est une révolte citoyenne" Crédit Média : Jérôme CHAPUIS | Durée : | Date :

L'impôt : "la base du contrat républicain", selon Filippetti

Des mots qui vont à l'encontre de ceux d'Aurélie Filippetti, dimanche. "La révolte contre l'impôt n'est pas une révolte citoyenne. Car l'impôt est la base du contrat républicain. C'est ce qui sert à financer le service public et à assurer l'égalité entre les citoyens", a ainsi jugé la ministre de la Culture sur le plateau du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. De son côté, le ministre délégué aux Anciens Combattants, Kader Arif, a expliqué sur RFI qu'il n'était pas possible d'"entretenir ce climat presque insurrectionnel" quand on est à la tête de fonctions politiques.

À lire aussi
L'entrée du lycée Brizeux, à Quimper quimper
Quimper : un lycéen décède dans son établissement

Comme elle l'avait fait dans la matinée sur Twitter, Ségolène Royal a donc nuancé ses propos en dénonçant les violences inhérentes aux manifestations des "Bonnets rouges". "Bien évidemment, ces mouvements ne doivent pas conduire à la destruction de biens publics qui, elle, n'a rien de citoyenne et ne peut être cautionnée", a-t-elle dit. 
Pourquoi, alors, parler de "révolution citoyenne" ? "Mes propos, qui ont été diffusés dimanche, ont été enregistrés vendredi. C'est-à-dire avant l'escalade des destructions qui ont eu lieu samedi (9 novembre)", s'est-elle justifiée.

48 radars endommagés

De nombreux actes de destructions de portiques et de bornes ont pourtant eu lieu avant le 9 novembre. Dimanche 3 novembre, par exemple, le portique écotaxe de Lanrodec, dans les Côtes d'Armor, a été détruit par des manifestants qui y ont mis le feu. D'autres avaient subi le même sort auparavant. Plusieurs radars automatiques ont également été détruits dans la nuit du 7 au 8 novembre, à proximité de Saint-Malo.

Au total, 48 radars ont été endommagés depuis le début de la fronde contre l'écotaxe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Parti socialiste Ségolène Royal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766671361
Écotaxe et "révolte citoyenne" : Ségolène Royal maintient ses propos
Écotaxe et "révolte citoyenne" : Ségolène Royal maintient ses propos
RÉACTION - Ségolène Royal a répété, lundi sur "RTL", que la fronde menée par les "Bonnets rouges" était une "révolte citoyenne". Mais la socialiste dénonce néanmoins les destructions de radars.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ecotaxe-et-revolte-citoyenne-segolene-royal-maintient-ses-propos-7766671361
2013-11-11 17:05:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LaZs0Rxc9hywo-HQ7cae_w/330v220-2/online/image/2013/1111/7766672200_segolene-royal-denonce-cependant-les-destructions-de-biens-publics.jpg