1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Économie : "Nicolas Sarkozy essaie de ligoter ses adversaires", juge Alba Ventura
2 min de lecture

Économie : "Nicolas Sarkozy essaie de ligoter ses adversaires", juge Alba Ventura

REPLAY - ÉDITO - La journaliste nous explique comment le cru "Sarkozy 2017" veut se différencier de celui de 2012.

Alba Ventura
Alba Ventura
Crédit : Alba Ventura
Économie : "Nicolas Sarkozy essaie de ligoter ses adversaires", juge Alba Ventura
03:09
Économie : "Nicolas Sarkozy essaie de ligoter ses adversaires", juge Alba Ventura
03:07
Alba Ventura & Loïc Farge

Il y a trois semaines, il dévoilait ses propositions sur l'immigration. Ce mercredi 30 septembre, c'est sur l'économie que Nicolas Sarkozy livre ses propositions, dans une grande interview au quotidien Les Échos. On retient que le Nicolas Sarkozy de 2017 est décidé à faire mieux que le Nicolas Sarkozy de 2007-2012. Exemple, sur les 35 heures : chaque entreprise pourra avoir la main sur la durée du travail, elle doit être libre de décider de travailler 35 heures ou 37 heures. Sur les fonctionnaires, il veut moins de fonctionnaires, mieux payés et des fonctionnaires alignés sur le régime du privé. Pour inciter les chômeurs à reprendre le travail, il propose une dégressivité des allocations chômage au bout d'un an.

Demandez le programme ! Ce que "Sarko" n'a pas fait , Sarkozy va le faire. Comme l'explique l'un de ses proches, "il faut que l'on finisse ce que l'on n'a pas fait". Les "sarkozystes" ont toujours avancé que c'est la crise qui les a empêchés de faire. Toujours est-il qu'il revient sur ses promesses.

Le Nicolas Sarkozy qui propose

C'est, il est vrai, un Nicolas Sarkozy plus constructif. On n'est plus dans le commentaire ou l'agressivité. Ce n'est plus "je-fais-feu-de-tout-bois" contre François Hollande. Fini les phrases assassines contre le Président "bon à rien". Là c'est le Nicolas Sarkozy qui propose. On a affaire à un candidat à la présidentielle qui est en train de se construire un programme sous nos yeux.

Il n'est plus dans l'incantation il est dans le concret, comme il l'avait fait d'ailleurs sur le dossier de l'immigration. De la même manière, il donne cette interview tout juste avant la réunion prévue ce jour chez les Républicains sur le marché du travail et le Code du travail. Histoire de donner le "la", comme s'il fixait la ligne dans la presse.

À lire aussi

Il y a évidemment une part de stratégie dans cette manière de faire. Il y a forcément dans sa tête l'idée de ne pas laisser à Emmanuel Macron l'exclusivité du discours sur les entreprises ou le statut des fonctionnaires. C'est surtout une manière de couper l'herbe sous le pied de ses rivaux à la primaire. Parce que les Juppé, Fillon, Bertrand et Le Maire ont aussi des idées. Eux aussi avancent leurs projets dans les médias.

Sarkozy a accéléré

Nicolas Sarkozy a décidé d'agir comme si ses propositions s'imposaient à tous, comme si ce qu'il propose les engage tous. D'ailleurs il y a quelques mois, il avait prévu de dévoiler ses initiatives en matière économique au mois de janvier seulement. Finalement, il accélère dès le mois de septembre. Il faut dire qu'Alain Juppé reste très haut dans les sondages.

Nicolas Sarkozy essaie de ligoter les autres candidats - et son principal adversaire Alain Juppé - en faisant passer le projet des Républicains pour ce qui est en réalité le projet du candidat Sarkozy.

Le carnet du jour

Les nouveaux habits de Najat Vallaud-Belkacem. Chaque mercredi, la ministre de l'Éducation a décidé de se parer d'une création (une pièce de couture, un accessoire) signée des classes de lycées professionnels de la mode. Ce jour, vous pourrez donc voir la ministre avec un nouveau sac à main fabriqué par les élèves du lycée Turquetil à Paris.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/