1 min de lecture Transition énergétique

Ségolène Royal prévient que la France n'accordera plus de permis de recherches d'hydrocarbures conventionnels

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal a prévenu, en accord avec la loi de transition énergétique, que plus aucune demande de permis de recherches d'hydrocarbures conventionnels ne serait accordée en France.

La ministre de l'Écologie Ségolène Royal
La ministre de l'Écologie Ségolène Royal
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

De passage à New York où elle avait insisté auprès de Ban Ki-moon pour une accélération de la mise en place des mesures prises à l'issue de la COP21, Ségolène Royal est revenue en France, déterminée à "montrer l'exemple" au nom de la France et de l'Europe. C'est dans cette optique, mardi 12 janvier, que la ministre de l'Écologie a annoncé, lors d'un débat parlementaire, que plus aucune demande de permis de recherches d'hydrocarbures conventionnels ne serait accordée en France. 

"Puisqu'il faut réduire la part des énergies fossiles, pourquoi continuer à donner des autorisations de recherches d'hydrocarbures conventionnels ? s'est interrogée la ministre devant l'hémicycle. Dans le cadre de la loi de transition énergétique, promulguée en août 2015, Ségolène Royal entend ainsi "inciter les groupes industriels qui s'engagent dans ce type d'activité à réorienter leurs investissements vers la production d'énergies renouvelables ou vers la production de l'efficacité énergétique". 

Selon des données publiées par le site du ministère de l'Écologie et de l'Énergie, la France comptait, au 1er juillet 2015, 54 permis de recherches actifs et quelque 130 demandes de permis en cours. La loi de transition énergétique prévoit une réduction de la consommation énergétique finale de 50% en 2050, par rapport à 2012, et une réduction de la consommation primaire des énergies fossiles de 30% en 2030. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transition énergétique Écologie Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants