2 min de lecture Assemblée nationale

Duflot en larmes à l'Assemblée : "Chaque conjoint de ministre a une responsabilité", estime Estrosi

INVITÉ RTL - Le député-maire UMP est revenu sur les yeux rougis de la ministre du Logement. Cécile Duflot a craqué mardi à l'Assemblée nationale, après une question sur le tweet controversé de son conjoint.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Cécile Duflot, les larmes aux yeux. L'image est plus qu'inhabituelle pour une ministre dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. L'écologiste a craqué, après une question d'un député UMP sur le tweet controversé de son compagnon Xavier Cantat. A l'occasion des festivités du 14 juillet, l'homme s'était dit "fier que la chaise à [son] nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Elysées".

"Malheureusement, les questions d'actualité c'est toujours une séquence un peu violente entre la majorité et l'opposition", a réagi Christian Estrosi au micro de RTL. Pour autant, le député-maire de Nice comprend la polémique suscitée par le message du compagnon de la ministre du Logement. "Il faut penser à l'émotion des Français plus qu'à celle de Cécile Duflot", a-t-il estimé.

Personnellement, j'ai été encore plus ému [que Cécile Duflot]

Christian Estrosi
Partager la citation

L'élu UMP juge que l'armée n'est pas bien traitée par le gouvernement actuel, notamment au niveau de ses budgets. "En rajouter lorsqu'on est conjoint d'un ministre en disant que les bruits de bottes dérangent sur les Champs-Elysées... Personnellement, je peux dire que j'ai été encore plus ému même si je ne le fais pas apparaitre", a assuré Christian Estrosi.

"Cécile Duflot a décidé de s'engager dans la vie publique"

Le député se place ainsi sur la même ligne que son collègue Philippe Meunier, l'auteur de la question à l'Assemblée nationale. "Les larmes de crocodile de Madame Duflot ne sont rien à coté des larmes des veuves et des orphelins de nos soldats morts au champ d'honneur", a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

À lire aussi
Édouard Philippe, le 26 février 2020 réforme des retraites
Retraites : Édouard Philippe risque-t-il d'être le grand perdant du 49.3 ?

Certes, "derrière l'armure que peut se donner un homme ou une femme politique, il y a toujours un être humain avec ses détresses, ses souffrances", a reconnu Christian Estrosi, avant de rappeler que Cécile Duflot a "décidé de s'engager dans la vie publique". Pour l'ancien ministre de François Fillon, il y a une règle : "Chaque conjoint a une responsabilité vis-à-vis de celui qui est à ses côtés et qui exerce une responsabilité devant tous les Français."

Un discours à l'opposé de la position défendue par les écologistes. Au micro de RTL mardi, la coprésidente du groupe EELV à l'Assemblée, Barbara Pompili, avait rétorqué que le compagnon de Cécile Duflot "n'est pas ministre". "Un conjoint de ministre n'a pas de rôle politique dans ce pays, jusqu'à preuve du contraire", avait-elle estimé.

>
Christian Estrosi : "J'ai été stigmatisé dans le débat sur les gens du voyage" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Christian Estrosi Cécile Duflot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants