1 min de lecture François Hollande

Droit de vote des étrangers : François Hollande évoque une réforme en "2013"

Si François Hollande était élu à l'Elysée le 6 mai, les étrangers non communautaires pourraient participer à des élections locales en 2014. Le candidat socialiste a affirmé mercredi qu'il envisageait pour l'année prochaine sa réforme leur donnant le droit de vote. "Ce sera uniquement pour les élections municipales, car ce sera le même régime que pour les étrangers européens qui votent déjà aux élections municipales, qui ne sont pas éligibles, qui ne peuvent pas devenir maire ou adjoint, qui peuvent devenir conseillers municipaux", "ça existe déjà dans notre pays", a-t-il rappelé. Sa proposition laisse en tout cas perplexe dans son propre camp.

Micro RTL
La rédaction de RTL et La rédaction numérique de RTL

François Hollande a rappelé mercredi matin sur France 2 les champs des réformes qu'il comptait lancer dans les premiers mois suivant son élection, en cas de victoire : "exemplarité de l'Etat", "indépendance de la justice", "pouvoir d'achat", "réformes structurelles dans l'été" comme les réformes "budgétaire", "bancaire" et "territoriale".

"Après nous prendrons, notamment sur les réformes institutionnelles, des décisions", a ajouté le candidat PS à l'Elysée. A la question quand ?, il a répondu : "Il n'y a pas d'échéance particulière, mais je dirai en 2013, avant les élections de 2014, puisqu'il y a des élections locales qui sont prévues en 2014".

Mardi déjà, le député de Corrèze avait éteint des interrogations nées après des propos de Ségolène Royal, lundi soir, selon lesquels le droit de vote des étrangers aux élections locales ne serait plus une "priorité". "Tout ce que j'ai dit dans mon projet et dans mes 60 engagements, ça sera fait dans le quinquennat", avait-il assuré.

François Hollande "vise le vote communautaire" a réagi le secrétaire d'Etat UMP Frédéric Lefebvre à propos de cette promesse, déjà présente dans le programme de François Mitterrand en 1981, et à laquelle Nicolas Sarkozy s'était lui-même dit favorable en 2001 et 2005.

Un député UMP, Franck Riester, a lui dénoncé, comme son collègue Eric Ciotti avant lui, un supposé "appel de 700 mosquées" à voter pour le candidat socialiste. Ce que dément le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui.

(Avec dépêches)
Le vote des étrangers en question : la situation en Europe
2012 et vous OK" src="http://media.rtl.fr/online/image/2011/1116/7735591062_2012-et-vous-ok.jpg" style="float:center;">

Lire la suite
François Hollande Politique Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7747241885
Droit de vote des étrangers : François Hollande évoque une réforme en "2013"
Droit de vote des étrangers : François Hollande évoque une réforme en "2013"
Si François Hollande était élu à l'Elysée le 6 mai, les étrangers non communautaires pourraient participer à des élections locales en 2014. Le candidat socialiste a affirmé mercredi qu'il envisageait pour l'année prochaine sa réforme leur donnant le droit de vote. "Ce sera uniquement pour les élections municipales, car ce sera le même régime que pour les étrangers européens qui votent déjà aux élections municipales, qui ne sont pas éligibles, qui ne peuvent pas devenir maire ou adjoint, qui peuvent devenir conseillers municipaux", "ça existe déjà dans notre pays", a-t-il rappelé. Sa proposition laisse en tout cas perplexe dans son propre camp.
https://www.rtl.fr/actu/politique/droit-de-vote-des-etrangers-francois-hollande-evoque-une-reforme-en-2013-7747241885
2012-04-25 13:05:00