1 min de lecture Présidentielle américaine

"Donald Trump est un homme dangereux pour les États-Unis mais pour nous aussi", estime Alain Duhamel

ÉDITO - Le candidat républicain à la Maison Blanche distille un discours populiste dangereux pour les démocraties.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
"La gauche réduit les déficits, la droite veut les augmenter", remarque Alain Duhamel Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Donald Trump affrontera pour la première fois en directe sa concurrente, Hillary Clinton, ce lundi 26 septembre, lors d'un débat télévisé. La candidate démocrate va faire face à un républicain exubérant et adepte des polémiques, mais surtout dangereux. Donald Trump est dangereux car il "est ce qu'il a l'air d'être, c'est-à-dire un démagogue talentueux, un populiste charismatique", analyse Alain Duhamel. "En débat, il est brutal, il est violent, très expérimenté, il a beaucoup de présence.. Il est un peu sur un plateau de télévision ce que pouvais être un Jean-Marie Le Pen dans les années 90."

Au-delà de l'aspect médiatique du candidat-milliardaire, son programme politique est lui aussi très dangereux. Car Donald Trump "est un menteur invétéré, c'est un menteur prodigieux". Il a ainsi affirmé que les mexicains allaient payer un mur entre les États-Unis et le Mexique, ce qui est totalement faux. "En plus", précise Alain Duhamel, "c'est un incompétent qui promet pendant toute la campagne des choses qu'il est sûr de ne pas pouvoir tenir."

Donald Trump dangereux pour la France

L'élection de Donald Trump pourrait aussi avoir des conséquences regrettables pour notre pays. D'abord, parce qu'il "n'aime pas la France. Il considère quo'n est un pays sophistiqué, archaïque, mou, en voie d'effacement..." Outre sa vision de la France, sa politique étrangère est aussi particulièrement inquiétante pour nous. Il est en effet "hyper protectionniste", ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur le marché global, mais c'est aussi un potentiel allié qui n'est pas fiable.

Enfin Donald Trump est dangereux, car il est contagieux. "La Trumpisation a déjà commencé", prévient Alain Duhamel. "Elle est au pouvoir en Pologne, en Hongrie, elle menace de l'être d'une certaine manière en Autriche. La Trumpisation, elle a gagné avec Boris Johnson et le Brexit (...) et puis il y a la campagne présidentielle française qui est une très bonne ou très mauvaise illustration de la trumpisation." Autant d'éléments qui font penser à Alain Duhamel, qu'en cas de victoire, Donald Trump deviendrait "le chef de file du mouvement populiste international."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants