1 min de lecture Info

DSK devant le juge : revivez le fil de la journée

L'engrenage infernal est lancé. Entre les mains de la justice américaine, le patron du FMI a comparu devant un juge new-yorkais, qui a décidé de le maintenir en détention provisoire. Le directeur général du FMI, accusé d'avoir agressé une femme de chambre dans la suite qu'il occupait à l'hôtel Sofitel de Manhattan, va donc rester en prison jusqu'à au moins vendredi 20 mai, date de la prochaine audience. RTL.fr a suivi minute par minute les dernières informations relatives à cette affaire.

Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Jean-Vincent Russo

19h55 : Le conseil d'administration du FMI se réunira dans la soirée pour faire le point sur la situation.

19h40 :
Dominique Paillé, vice-président du Parti radical de Jean-Louis Borloo, a déclaré lundi que la décision "impressionnante" du maintien en détention de Dominique Strauss-Kahn, "ne préjugeait" pas de l'issue, mais prouvait "que le pouvoir et la puissance sont éphémères".

19h10 : Les accusations contre DSK sont passibles de plus de 70 ans de prison
, selon le tribunal.

18h50 : Un des avocats de Dominique Strauss-Kahn, Benjamin Brafman, s'est dit lundi "déçu par la décision du tribunal" de ne pas accorder la liberté sous caution à son client,
mais "la bataille ne fait que commencer", a-t-il déclaré aux journalistes.

18h42 :
DSK nie les faits qui lui sont reprochés, dit son avocat devant le tribunal.

18h30 : Le juge refuse la libération sous caution de Dominique Strauss-Kahn. Il va donc rester en prison jusqu'au 20 mai, date d'une nouvelle audience.

18h28 : La défense demande également que DSK soit libéré sous caution.

18h20 : Le parquet propose que la libération de DSK soit soumise à une caution d'un million de dollars.

18h16 : L'un des avocats de DSK réclame sa libération sous caution.

18h12 : Selon le parquet, les rapports des experts corroborent les accusations de la plaignante.

18h10 : Le parquet requiert le placement de DSK en détention provisoire, et dit enquêter sur une autre affaire à caractère sexuelle qui pourrait impliquer le patron du FMI.

17h03 : L'employée à midi dans la chambre, DSK a fait son check out vers 12h30.
Dominique Strauss-Kahn a effectué les formalités pour quitter sa chambre du Sofitel de New York entre 12h28 et 12h38, alors que la femme de ménage qui l'accuse y était entrée vers midi samedi, a indiqué lundi à l'AFP une source au sein du groupe hôtelier Accor.

16h59 :
Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn est arrivé au tribunal pénal de New York où il doit répondre d'agression sexuelle. Il attend son tour pour comparaître devant la juge Melissa Jackson, ont rapporté des témoins.

16h37 : La Maison Blanche "confiante" dans le fonctionnement normal du FMI

14h47 : Rebsamen (PS): "Je ne crois pas à ces théories de complot"

15h23 : Un rapport évoque des griffures sur Strauss-Kahn. Des griffures ont été constatées sur le torse de Dominique Strauss-Kahn, selon un rapport du consulat français de New York cité par Atlantico.fr. Selon le site internet d'informations, qui publie aussi des extraits du rapport de police américain, les autorités françaises sont tenues informées en temps réel de l'évolution de l'affaire par l'intermédiaire de leurs diplomates.

14h12 : Une écrivaine qui dit avoir été agressée par DSK envisage une plainte.

14h02 : Copé appelle l'UMP à la retenue à propos de Strauss-Kahn.

13h57 : Dominique Strauss-Kahn a bien signalé samedi son départ à la réception de l'hôtel Sofitel de New York où le patron du FMI est accusé d'avoir agressé sexuellement une femme de chambre un peu plus tôt, a indiqué lundi le groupe hôtelier Accor, propriétaire des Sofitel.

10h15 : "Présomption de victime" - "Je suis très attachée à la présomption d'innocence de Dominique Strauss-Kahn (...) Mais on ne peut pas exclure l'hypothèse que la femme de chambre ait été agressée. La décence, c'est aussi d'avoir une pensée pour elle. Elle a droit à la présomption de victime", dit à l'AFP Clémentine Autain,ex-adjointe du maire de Paris et figure de la gauche radicale, qui en 2006, avait révélé avoir été violée à l'âge de 22 ans.

9h45 :
"Un avant et un après" - "Je n'ai qu'un seul espoir, c'est qu'il soit innocenté et qu'il revienne lavé de tout soupçon" mais "pour la vie politique française, on sent bien qu'il y aura un avant et un après", déclare Manuel Valls (PS) sur RTL.

9h12
- "Justice" - La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts Cécile Duflot demande sur BMFTV-RMC "la justice pour la jeune femme qui a porté plainte pour des faits qui, s'ils sont avérés, sont très graves ; la justice pour Dominique Strauss Kahn qui bénéficie de la présomption d'innocence". "Je n'aime jamais faire de la politique fiction et encore moins aujourd'hui qu'un autre jour".

09h11
- Recul de la Bourse - La Bourse de Paris ouvre en recul de 1,01% pour passer sous les 4.000 points à 3.975,38 points, dans un marché secoué par l'affaire DSK, et inquiet des conséquences de l'arrestation du patron du FMI sur la zone euro.

8h35
- Inquiétude boursière - La Bourse de Paris devrait ouvrir en recul dans un marché très fébrile après l'arrestation du président du FMI qui crée un nouvel élément d'incertitude sur les places financières. A une demi-heure de l'ouverture, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 perd 0,70%.

8h20
- "Insoutenable" - "Dominique Strauss-Kahn est un ami que je connais depuis longtemps, les images de ce matin sont d'une cruauté insoutenable", estime le député PS de l'Essonne Manuel Valls. "Cela fait près de 30 ans que je fais de la politique" mais "je n'ai jamais vu cela et je n'ai jamais ressenti cela", affirme-t-il sur RTL. "J'avais les larmes aux yeux" en voyant DSK menotté, ajoute-t-il.

8h15
- Contrecoup monétaire - L'euro est en légère baisse face au dollar, les investisseurs craignant que l'arrestation du patron du FMI complique les efforts pour régler la crise de la dette en zone euro. Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne vaut 1,4098 dollar, contre 1,4108 dollar vendredi soir.

8h00
- "Très graves" - La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet estime sur Canal+ que les faits reprochés à Dominique Strauss-Kahn sont "très graves" et que la "victime avérée, c'est la France".

5h39
- Pas d'immunité diplomatique - Dominique Strauss-Kahn ne bénéficie pas de l'immunité diplomatique face aux accusations d'agression sexuelle qui pèsent contre lui, déclare à l'AFP un porte-parole de la police de New York.

5h15
- Fatigué - Le patron du Fonds monétaire international a l'air fatigué environ trente heures après son interpellation. Vêtu d'un pardessus noir, l'air sombre, il est monté à l'arrière d'une voiture de police banalisée, assis entre deux policiers. Il n'a pas dit un mot devant la foule des journalistes.

5h05
- DOMINIQUE STRAUSS-KAHN QUITTE MENOTTES AUX POIGNETS LE COMMISSARIAT DE HARLEM - Le patron du FMI est menotté dans le dos, précise le journaliste de l'AFP Stéphane Jourdain. Il est emmené vers une destination inconnue.
DSK : les suites judiciaires de l'affaire  Dimanche, le patron du FM "a été inculpé d'acte sexuel criminel, de tentative de viol et de séquestration", suite aux accusations d'une femme de chambre de 32 ans, employée dans un hôtel Sofitel de New York.

Dominique Strauss-Kahn est accusé d'avoir agressé dimanche une femme de chambre âgée de 32 ans dans la suite qu'il occupait à l'hôtel Sofitel de Manhattan. Interrogé depuis samedi soir, il a été formellement identifié par la plaignante lors d'une présentation parmi plusieurs autres personnes. A Washington, la réunion du conseil d'administration du FMI pour discuter de l'arrestation de son directeur général a été reportée en attendant les développements de l'enquête menée par la police de New York.

L'affaire a ébranlé la classe politique française à un an de la Présidentielle, où DSK faisait figure de favori. Elle a également plongé dans l'incertitude le FMI au moment où l'institution doit piloter la réponse à la crise de la dette dans plusieurs pays européens.

Promo dossier DSK

2012 et vous

Lire la suite
Info Dominique Strauss-Kahn Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants