1 min de lecture Info

Dominique Strauss-Kahn a quitté menotté le commissariat de Harlem

C'est l'image marquante du jour : c'est menottes aux poignets que Dominique Strauss-Kahn a quitté dimanche soir les locaux de commissariat de Harlem où il est interrogé depuis samedi soir par la police de New York. Après une trentaine d'heures passées en garde à vue, le directeur général du Fonds monétaire international, l'audience préliminaire qui devait avoir lieu devant un juge dans la nuit, a été reportée à la journée de ce lundi (16h30 heure française). DSK a été conduit dans un hôpital pour y subir des analyses complémentaires, notamment des prélèvements ADN sur ses vêtements. Ce dernier, accusé d'avoir agressé dimanche une femme de chambre âgée de 32 ans dans la suite qu'il occupait à l'hôtel Sofitel de Manhattan, a été formellement reconnu par la plaignante au commissariat.

Le patron du Fonds monétaire international avait l'air fatigué lors de sa sortie du commissariat
Le patron du Fonds monétaire international avait l'air fatigué lors de sa sortie du commissariat Crédit : AFP / Jewel Samad
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Jean-Vincent Russo

Le patron du Fonds monétaire international, menotté dans le dos et l'air fatigué, est sorti du bâtiment situé dans le quartier de Harlem environ trente heures après son interpellation à bord d'un avion d'Air France. Il est ensuite monté à l'arrière d'une voiture de police banalisée, assis entre deux policiers.

DSK n'a pas dit un mot devant la foule des journalistes qui attendaient sa sortie depuis son inculpation dimanche pour tentative de viol à l'encontre d'une femme de chambre de son hôtel new-yorkais. "Il a l'intention de se défendre vigoureusement contre les accusations et il dément toute mauvaise conduite", a déclaré un de ses avocats, Benjamin Brafman, s'adressant aux journalistes devant le tribunal du sud de Manhattan, où Dominique Strauss-Kahn doit être présenté à un juge.

Sa comparution en audience préliminaire devant un tribunal pénal de Manhattan a été reportée à lundi, le temps de procéder à des examens corporels médico-légaux, a annoncé un des avocats. La police de New York a obtenu un nouveau mandat pour examiner les vêtements du patron du FMI à la recherche de nouvelles traces d'ADN, a indiqué dimanche à l'AFP un porte-parole de la police, John Grimpel. Un nouveau mandat "a été obtenu pour ses vêtements" afin de rechercher "de l'ADN", a-t-il dit. L'avocat a précisé que "(son) client avait, de son plein gré, accepté de nouvelles analyses".

Le patron du FMI va se défendre "vigoureusement" contre les accusations de tentatives de viol qui sont portées contre lui et a accepté de nouvelles analyses de la police, a annoncé dimanche soir à New York un de ses avocats. Ce dernier a déjà prévenu que son client allait plaider non-coupable.

Dominique Strauss-Kahn est accusé d'avoir agressé dimanche une femme de chambre âgée de 32 ans dans la suite qu'il occupait à l'hôtel Sofitel de Manhattan. Interrogé depuis samedi soir, il a été formellement identifié par la plaignante lors d'une présentation parmi plusieurs autres personnes. A Washington, la réunion du conseil d'administration du FMI pour discuter de l'arrestation de son directeur général a été reportée en attendant les développements de l'enquête menée par la police de New York.
Promo dossier DSK

2012 et vous

Lire la suite
Info Dominique Strauss-Kahn Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants