1 min de lecture Dominique de Villepin

Dominique de Villepin est "candidat à la Présidentielle"

L'ancien Premier ministre, dont l'éventuelle candidature ne dépasse pas 1% des intentions de vote dans les sondages d'opinion, a annoncé dimanche soir qu'il se présente à l'élection présidentielle de l'année prochaine. Ce sera d'ailleurs la première fois que Dominique de Villepin est candidat à un scrutin. "J'entends défendre une certaine idée de la France (...), j'ai une conviction : le rendez-vous de 2012 sera le rendez-vous de la vérité, du courage et de la volonté", a-t-il expliqué. "Vous verrez que dans cette campagne de 2012, il y aura des surprises, beaucoup de surprises. J'ai confiance dans la capacité des Français à discerner ce qu'est l'intérêt général et à quel point plus que jamais l'union nationale s'impose à nous tous".

Armelle Levy
Armelle Levy et La rédaction numérique de RTL

Dominique de Villepin veut symboliser "l'union nationale"

Fidèle à son habitude, l'ancien bras droit de Jacques Chirac a donné à son intervention une tonalité lyrique, confiant son "inquiétude" de voir "la France humiliée par la loi des marchés qui impose de plus en plus d'austérité". "Vous verrez que dans cette campagne de 2012, il y aura des surprises, beaucoup de surprises. J'ai confiance dans la capacité des Français à discerner ce qu'est l'intérêt général et à quel point plus que jamais l'union nationale s'impose à nous tous".
  
"On peut très bien poursuivre avec le même (...) pour encore cinq ans. Dix ans, c'est long", a-t-il dit au sujet de Nicolas Sarkozy, ajoutant : "Mais si nous nous mettions tous ensemble, rassemblés, pour conduire les affaires de la France..."
  
"Je ne crois pas qu'il y ait la vérité à droite, à gauche ou au centre", a poursuivi M. de Villepin, estimant nécessaire "une République de citoyens : il faut que les Français se réveillent".
 
"Aujourd'hui, notre souveraineté nous échappe en grande partie. Nous nous alignons sur des intérêts qui ne sont pas ceux de la France. Je crois qu'il faut plus de courage que cela", a conclu l'ancien secrétaire général de l'Elysée.

Dans sa lutte pour le rassemblement, la droite perd un point


Cette annonce risque de faire grimacer du côté de l'UMP, qui ne croyait plus vraiment à l'hypothèse d'une candidature Villepin. L'ancien Premier ministre a en effet été abandonné au fil des mois par presque tous ses soutiens parlementaires, dont certains ont rejoint Nicolas Sarkozy, comme le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire et, villepiniste entre toutes, Marie-Anne Montchamp, entrée en novembre 2010 dans le gouvernement de François Fillon.
  
Pour beaucoup de responsables de la majorité, l'affaire semblait pliée. "Ma conviction, c'est qu'il n'ira pas", disait l'ex-député villepiniste Jacques Le Guen. "Parce que faire 2%, c'est ridicule, il mérite mieux que cela".

Du coup, les appels du pied s'étaient multipliés de la part de hauts responsables de l'UMP. Plus tôt dans la journée de dimanche, Xavier Bertrand, ministre du Travail et de la Santé, avait lancé un nouvel appel au rassemblement à droite.

"Que Dominique de Villepin nous rejoigne le plus tôt possible parce que nous sommes dans un moment difficile. (...) Dans ce moment précis, on a besoin de tous les talents, de toutes les énergies", a expliqué Xavier Bertrand.

Même appel du pied vers François Bayrou, désormais candidat officiel à la présidentielle, et qui fait une belle percée dans les sondages"Je crois qu'il ne se trompe pas d'adversaire comme les fois précédentes", a t-il déclaré, notant que les critiques du président du Modem ne se portent plus sur le président Sarkozy. "Tant mieux (...) parce qu'il appartient à la famille centriste. Qu'il nous rejoigne c'est bien évidemment ce que je souhaite", a-t-il dit.

2012 et vous


Lire la suite
Dominique de Villepin Politique Élection présidentielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants